Monnaie dettes

La monnaie dettes c’est-à-dire l’argent

Ledit « argent » est la monnaie nationale légale (euro, dollar, yen, etc.).

  • L’argent en circulation est à de la monnaie dettes (euro, dollar, yen, etc.).
  • Les prix, flux financiers, pouvoir achat, capital, etc. ne sont que des représentations de la monnaie dettes (ledit argent).

Les monnaies locales complémentaires (et citoyennes) légales, en France, ont obligation juridique de s’adosser à la monnaie nationale légale (euro) ; toute MLCC est euro et non l’inverse.

Votre diagnostic financier (monnaie dettes) ?

Pour quelles raisons vous intéresser au fonctionnement des règles juridiques de la monnaie dettes (euro, dollar, yen, etc.) ?

Comment fonctionnement l’argent (monnaie dettes) ?

L’argent (monnaie dettes) est créé par les banques (privées, publiques) selon la logique suivante :

  • Les banques (privées, publiques) accordent des crédits bancaires (ou capitaux ou monnaie dettes) pour produire des biens matériels (pas de services) (vitaux, non vitaux).
  • Les crédits bancaires (ou capitaux ou monnaie dettes) sont nos rémunérations (fournisseurs, salariés, retraités, chômeurs, actionnaires, dirigeants ou chefs d’entreprises, propriétaires immobiliers, etc.).
  • Les remboursements des crédits bancaires (ou capitaux ou monnaie dettes) annulent l’argent (monnaie dettes) créé.
  • Les frais & intérêts bancaires (sur capitaux empruntés) sont financés par d’autres crédits bancaires.
  • Et ainsi de suite… sans fin ?

Les services (publics, privés) ne sont pas financés (crédits bancaires (monnaie dettes)) par les banques (privées, publiques) ni les consommations courantes (alimentation, hygiène, vêtements, loyers de logement, etc.).

La Banque Centrale Européenne (BCE) ne crée pas d’argent (monnaie dettes).

  • Les pièces et billets (monnaie fiduciaire) sont une représentation de la monnaie dettes.

Les monnaies locales complémentaires (et citoyennes) légales ne créent pas d’argent (monnaie (dettes)) supplémentaires.

Nos rémunérations sont un roulement permanent d’endettements exponentiels (c’est-à-dire qui augmentent) sans fin à force de spéculations (hypothèses de valeur) (prix, taux d’intérêts) :

  • Sans endettements (ou dettes) pas de rémunérations.
  • Les rémunérations des uns sont les dettes des autres.

Votre travail ne crée pas l’argent (monnaie dettes)

Votre travail, comme celui des autres, produit des biens et services (vitaux et non vitaux) qui approprient, consomment et détruisent les ressources naturelles planétaires (air, eau, biodiversité, climat, énergies fossiles (pétrole, gaz, etc.), minéraux, métaux rares et autres, terres agricoles ou constructibles, forêts, océans, galaxies, etc.).

  • Sauf si vous êtes banquier ou faussaire, votre travail ne crée pas l’argent (ou monnaie dettes).
  • Ni les entreprises (privées, publiques), ni les Etats, ni les services publics ne créent l’argent.

La Banque Centrale Européenne (BCE) ne crée pas l’argent (monnaie dettes)

La monnaie dettes (argent) est créée à partir de rien par les banques (privées, publiques) qui accordent (ou refusent) des crédits bancaires.

  • La monnaie dettes (crédits bancaires) (argent) est écritures comptables saisies, à partir de rien, puis annulées sous des systèmes informatiques bancaires (monnaie scripturale).
  • Les banques (privées, publiques) prêtent rien (écritures comptables informatiques ou monnaie scripturale).
  • L’argent (monnaie dettes) est fictif, il n’a aucune valeur en lui-même (ou elle-même).

La Banque de France ne crée pas l’argent (monnaie dettes).

La monnaie dettes est dettes publiques et privées

Les sociétés non financières (entreprises et autres) sont quasi autant endettées (dettes privées) que les administrations publiques (Etat et autres).

Les ménages ou particuliers ont aussi des dettes (privées).

L’inflation est-elle un risque financier ou vital ?

Tous les biens et services, vitaux et non vitaux, que nous produisons consument des ressources naturelles.

  • Ressources naturelles + cycles de renouvellement / 7-8 milliards de personnes + descendance est notre équation vitale.

Les raréfactions, insuffisances et absences de ressources naturelles (sur le territoire France et ou des autres pays) sont les causes à l’origine des besoins vitaux et non vitaux non satisfaits.

  • Les ressources naturelles sont limitées (stocks, cycles de renouvellement) et leur disponibilité dépend du nombre de personnes.
  • L’argent (monnaie dettes) (monnaie scripturale, billets et pièces (monnaie fiduciaire), cryptomonnaies (Bitcoin, Libra, etc.), Monnaie Digitale de Banque Centrale (MDBC), etc.) est la valeur de celles et ceux qui n’ont (presque) (plus) rien.

Spéculations et risques financiers irréalistes

La valeur de la monnaie dettes (argent) est spéculations (hypothèses abstraites irréalistes) amplifiées par les taux d’intérêts financiers, la raréfaction des ressources naturelles (m²/personne) et autres jeux d’argent (instruments financiers dits complexes) au prétexte de risques financiers abstraits alors que nous sommes en réalités en situations de catastrophes humaines et naturelles.

Nous dérivons au gré d’écritures comptables informatiques abstraites (monnaie dettes (argent)) oubliant nos réalités contraignantes ?

L’argent (monnaie dettes) est un danger qui démultiplie les paramètres des risques financiers abstraits jusqu’à annuler notre propre existence (soi-même, autres, ressources naturelles) ?

La monnaie dettes vous sert-elle ?

Nous sommes en concurrence, entre parents et plus largement entre congénères, pour capter ou détourner l’argent (monnaie dettes) forcément au détriment d’autres personnes et plus largement des ressources naturelles planétaires.

  • La monnaie dettes (argent) est-elle adaptée à vos (nos) finalités (santé, vie, descendance) ?

La monnaie (dettes) peut-elle remplir (toutes) les fonctions (ou caractéristiques) suivantes ?

  • Moyen de paiement ou d’échange.
  • Unité de compte.
  • Réserve de valeur.
  • Confiance ou reconnaissance interpersonnelle (crédit).
  • Don – contre don ou coopération (travail, dette de vie).

Votre investissement est-il une performance responsable ?

La logique de fonctionnement de la monnaie dettes (argent) ne finance que la production de biens matériels (innovations, investissements, etc.).

  • Les consommations courantes (alimentation, hygiène, vêtements, locations de logement, etc.) ne sont pas financés par la création monétaire (crédits bancaires) des banques.
  • Les services (publics, privés) ne sont pas financés par les créateurs de monnaie dettes (banques (privées, publiques)).
  • Votre investissement (temps, compétences, affectivité, vie, etc.) dans une (des) activité(s) ou travail responsable(s) (santé, vie, descendance) est-il rémunéré ?

Votre retraite par répartition et ou par capitalisation ?

La capitalisation sont des capitaux avec intérêts (actions, obligations, autres appellations (fiscales) (livret A, assurance vie, Madelin, PER, PEE, PEA, PERE, PERCO, etc.)) qui ponctionnent les chiffres d’affaires d’entreprises, les recettes de l’Etat, etc. au détriment des rémunérations des travailleurs (personnes dites actives).

  • Les clients, usagers, citoyens imposables ou non imposables, etc. ne créent pas l’argent.

Votre patrimoine immobilier, foncier et mobilier (financier) ?

Les immobilier, fonds de pension, assurances vie, actions, obligations, retraite par capitalisation, et autres appellations (capitalisation, OPCVM, etc.) sont simplement des capitaux avec intérêts payés par les entreprises (chiffres d’affaires et autres), Etats (recettes fiscales et autres), etc. au détriment des rémunérations des travailleurs (personnes dites actives).

  • Les entreprises, Etats et autres organisations non financières ne créent pas l’argent ni leurs clients, usagers, citoyens imposables ou non imposables, etc.

Plus de la moitié des crédits bancaires (monnaie dettes) finance des achats de biens immobiliers (particuliers, (dirigeants d’) entreprises).
L’inflation des prix immobiliers est largement due aux prix du foncier (terrains dits constructibles) qui devien(nen)t rare(s).

Impôts, taxes et charges sociales (fiscalité) sont payés en monnaie dettes

Les contribuables ne créent pas l’argent (monnaie dettes) ni leurs employeurs et ou entreprises et ou autres (clients, usagers, locataires, etc.) qui les rémunèrent.

L’argent (monnaie dettes) est-il votre capital ?

Votre pouvoir d’achat ou d’échanges de biens et services vitaux dépend-t-il de la monnaie dettes (argent) ou bien de notre maîtrise démocratique de la gestion des ressources naturelles ?

  • Les ressources naturelles sont limitées par les stocks et cycles de renouvellement (souvent millénaires) de celles-ci ainsi que par le nombre de personnes que nous sommes (population mondiale) et nos modes de consommations.

Livret A, immobilier, assurance vie, droits retraite et autres concepts financiers basés sur la monnaie dettes (argent) vous (santé, vie, descendance) protègent-ils ?

La monnaie dettes crée-t-elle des emplois ?

Sans argent vous pouvez travailler et votre travail ne crée pas l’argent (monnaie dettes).

Produire toujours plus nous ruine puisque notre travail ainsi que les biens et services qui en résultent consomment et ou détruisent les ressources naturelles.

La logique de fonctionnement des règles juridiques de la monnaie dettes ne créent-elles pas de plus en plus d’emplois à bas coûts, de sans emplois (machinisme, automatisation, informatisation, robots, intelligence artificielle, etc.), d’emplois déqualifiés (surdiplômés), stressants (stress, burn-out), ennuyeux (bore-out), bullshit jobs, d’emplois sans aucun sens (brown-out), d’emplois fictifs, destructeurs, etc. ?

La logique du surendettement ou de notre économie ?

La logique de fonctionnement de la monnaie dettes (argent) est déterminée par des règles juridiques modifiables ; les règles juridiques sont des constructions intellectuelles abstraites réversibles qui ne sont ni scientifiques ni naturelles.

Le partage des ressources naturelles entre 7-8 milliards de personnes + descendance est notre équation ou économie vitale.

Votre solvabilité est-elle à la mesure de votre dette financière ou de vie ?

Les êtres humains + ressources naturelles (Nature) sont les seules (richesses ou valeurs ou) contraintes (physiques, éthiques, vitales) indépassables.

  • Les règles juridiques de fonctionnement de la monnaie dettes (argent) ont été créées par notre intelligence humaine qui peut aussi les changer.
  • Les dettes financières ou autres risques financiers sont des concepts abstraits (intelligence humaine).
  • L’argent (monnaie dettes) n’est pas une ressource naturelle.

La monnaie dettes a-t-elle pour logique notre survie (santé, vie, descendance) ?

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

(Monnaie Dettes est un site internet en cours de construction et d’amélioration)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *