Catégories
Politique Démocratie Décision

Sur la Terre, quelles sont les limites à notre sobriété ?

La neutralité carbone en 2050 sans sobriété ?

L’ébriété grandissante des uns n’accélère-t-elle pas en l’amplifiant la sobriété de plus en plus d’entre nous jusqu’à la frugalité voire moins encore ?

L’ADEME propose 4 scénarios de transition(s) pour atteindre la neutralité carbone en 2050 :

Les récits cohérents réalisent-ils nos rêves d’achat ou bien notre pouvoir de vivre ?

La frugalité est à la mesure des ressources naturelles / 7-8 milliards de personnes

Le changement climatique n’est pas la seule catastrophe naturelle en cours.

Les ressources naturelles (air, océans, eau, forêts, climat, cycles biochimiques (azote, phosphore, etc.), biodiversité, terres agricoles fertiles, métaux, matériaux de construction, etc.) se raréfient en fonction :

  • du nombre d’habitants sur la planète Terre,
  • des volumes de consommations animales et humaines.

La frugalité est à la mesure des ressources naturelles territoriales

Sans ressources naturelles (eau, forêts, terres agricoles fertiles ou habitables, mines, carrières, etc.), des milliards d’êtres humains ont actuellement un mode de vie frugal adapté à leur environnement naturel.

Sans ressources naturelles (eau, forêts, terres agricoles fertiles ou habitables, mines, carrières, etc.), des milliards d’êtres humains sont actuellement en état d’ébriété achetant à coup de fausses unités de compte (euro, dollar, renminbi, yen, etc.) des matières premières dont sont privées les populations locales des territoires riches en ressources naturelles.

La coopération pour partager les ressources naturelles planétaires entre 7-8 milliards de personnes est-elle possible avec l’argent (monnaie) ?

La démocratie partagée est-elle possible au niveau territorial ou local ?

La frugalité est à la mesure des technologies vertes

100% des biens, services et produits fabriqués par notre travail sont naturels c’est-à-dire constitués à 100% de matières premières.

Produire toujours plus de biens, services et produits 100% biosourcés, sans ou avec des technologies vertes, accélère le réchauffement climatique et plus largement la destruction des ressources naturelles.

L’argent (monnaie) ne peut ni réparer ni reconstruire la Nature

Le droit à la propriété privée ne peut être concrétisé en l’absence de bioressources.

La monnaie (euro, dollar, renminbi, yen, etc) ne peut pas fabriquer de matières premières.
Les euros, dollars, renminbi, yen, bitcoin, monnaies complémentaires, monnaie libre, etc. ne permettent pas de compter juste (ressources naturelles / personne).
Avec ou sans ressources naturelles, la valeur de la monnaie digitale (euro, dollar, bitcoin, etc.) a un pouvoir d’achat nul.

Qui dans votre entourage a compris que sa dette de vie (ressources naturelles / personne) est à la mesure de la sobriété de ses entourage et descendance ?

Votre ébriété est-elle la sobriété des autres ?

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Par Valérie Lafargue

Monnaie Dettes est un plaidoyer pour une mise en cause des règles juridiques (modifiables) de fonctionnement de la monnaie dettes (argent, finance) (euro, dollar, yen, etc.) responsables des atteintes aux droits fondamentaux vitaux des êtres humains 🌞 + ressources naturelles 🌏 (Nature).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.