Catégories
Sécurité Personnes + Ressources Naturelles

Le cycle de l’eau douce est menacé

« L’eau paye l’eau » est un système de financement aride

« Tout ce qui se passe dans nos vies se retrouve dans nos rivières » (Emma Haziza, hydrologue, 06/05/22)

Le cycle de l’eau est la sixième limite planétaire dépassée par nos modes de vie :

  • L’eau bleue visible des rivières, lacs, nappes, etc.
  • L’eau verte invisible contenue par les sols.

Le financement des productions et fournitures d’eau est fonction des prix et consommations.

  • Plus nous consommons d’eau et la payons cher, plus les chiffres d’affaire (privés) ou impôts & taxes (publics) sont élevés.

L’eau verte est en fuite

L’eau verte est consommée par les plantes et micro-organismes des sols.

Au sein de l’OCDE, 70% de l’alimentation nourrit le bétail.

20 à 40 % terres sont dégradées et empêchent le cycle de l’eau verte.

  • Appauvrissement en matière organique.
  • Imperméabilisation par le bitumage.

Cette année, nous sommes en déficit de pluies depuis janvier.

  • L’élévation des températures précipite les déséquilibres du cycle de l’eau.

Le cycle de l’eau (vents, pluies, sols, évaporation, etc.) est déréglé.

Les surproductions créent la monnaie dettes

L’agriculture intensive est un mode de production parmi d’autres, tous aussi consommateurs en eau que les autres.

  • Les euros, dollars, francs suisses, etc. sont créés à force de surproductions de biens matériels et de réductions des coûts monétaires (argent, finance).

Seule l’addition des solutions est vertueuse.

  • Les OGM, recyclage des eaux usées, etc. participent de la création monétaire et non des gestion et partage durables des ressources naturelles.

La géopolitique de l’eau est déficitaire

Certains territoires français sont livrés en eau par camions citernes.

La répartition de l’eau est inéquitable entre les territoires géographiques (France, international).

  • Continuer à produire et consommer sans au préalable additionner nos ponctions individuelles en eau annonce de prochains conflits interpersonnels.

Notre équation vitale est :

  • Stocks d’eau + cycle de renouvellement / 7-8 milliards de personnes + modes de vie + descendance

Les solutions fondées sur la Nature respectueuses de ses cycles physico-chimiques est notre avenir.

  • Les déséquilibres du cycle de l’eau nous font basculer vers l’inconnu (effets domino, catastrophes naturelles, pénuries, aridité, conflits pour l’accès à l’eau, etc.).

L’eau se cache dans nos productions et consommations

Un-e européen-ne consomme entre 5.000 à 7.000 litres d’eau par jour.

  • L’eau cachée est partout (alimentation, textile, construction, recyclage, nucléaire, hydrogène, électricité, etc.).

Nos modes de vie polluent l’eau (pesticides, métaux lourds, hormones, etc.).

  • Les coûts financiers des sécheresses et pollutions sont sans effet sur l’assèchement continu du cycle de l’eau.

Vous et votre entourage, en comptant en monnaie dettes (euro, dollar, yen), pensez-vous contribuer aux gestion et partage durables du cycle physico-chimique de l’eau ?

La finance nous assèche sans compter

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Politique Démocratie Décision

La Conférence sur l’avenir de l’Europe débouche sur 49 propositions de citoyens

L’impuissance financière des citoyens face aux contraintes naturelles vitales

« Conférence sur l’avenir de l’EuropeRapport sur les résultats finaux » (05/22)

Les citoyen-ne-s de la Conférence sur l’avenir de l’Europe viennent de délivrer un mandat à l’Union Européenne :

  • en « 49 propositions qui comprennent des objectifs concrets et plus de 320 mesures »,
  • pour une « Union Européenne fondée sur la solidarité, la justice sociale et l’égalité ».

La monnaie dettes est injustice sociale

Parmi les 49 propositions, en voici 9, à titre d’exemples, que les règles juridiques de fonctionnement de la monnaie dettes (euro, dollar, yen, etc.) vont empêcher :
Salaire minimum garantissant une qualité de vie similaire à toutes et tous, tenant compte du pouvoir d’achat et au-dessus du seuil de pauvreté.
• Temps de travail garantissant un équilibre sain entre vie professionnelle et vie privée.
• Plans d’urgence avec scénarios détaillés en cas de crises graves (sanitaires, guerres, etc.).
• Recherches et innovations durables.
• Sources d’énergie renouvelables à faible empreinte environnementale (analyse globale du cycle de vie).
• « Processus de production plus écologiques, en subventionnant ou en récompensant d’une autre manière les entreprises qui investissent dans la réduction des coûts environnementaux de leur production ».
• Harmonisation de la fiscalité (IS, paradis fiscaux, délocalisations, etc.) garantissant la réorientation des ressources financières vers là où les activités commerciales s’exercent.
Pension retraite minimale supérieure au seuil de pauvreté.
Accès ciblé à des logements sociaux décents.

L’obsolescence programmée pour les rentes financières (salaires, dividendes, etc.)

La création de la monnaie dettes est la cause de l’existence du système d’obsolescence programmée de tous les appareils électroniques (et autres).

  • Par convention sociale (règles juridiques), la création monétaire (crédits bancaires) est déclenchée par les (sur)productions de biens matériels.
  • Les besoins quotidiens vitaux (agriculture, santé, éducation, logement, environnement, etc.) ne déclenchent pas le système juridique de création de la monnaie.
  • Sans obsolescence programmée, aucune rente financière (salaires, bénéfices, dividendes, produits financiers, etc.).

L’avenir des citoyens européens est éco-logiquement local

Augmenter la natalité sans additionner au préalable les empreintes écologiques locales individuelles (communes, départements, régions, France, Europe, etc.) relève de l’irresponsabilité parentale.

  • La monnaie dettes (argent, fiscalité, chiffres d’affaires, salaires, épargne, etc.) est incapable de fabriquer à partir de rien les ressources naturelles vitales (eau, terres fertiles, végétaux, climat, biodiversité, matériaux de construction, métaux, etc.).

Vous et votre entourage, avez-vous compris que l’addition de nos empreintes environnementales individuelles se paye en Nature vitale avec un bénéfice financier imaginaire (écritures comptables) ?

La monnaie dettes empêche la réduction des coûts environnementaux

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Monnaie Dettes (argent, finance)

La création monétaire contre la retraite

Votre (notre) travail produit des biens et services

Proposez à la Cour des Comptes d’auditer les règles juridiques de fonctionnement de la monnaie dettes (euro, dollar, franc suisse, etc.).

Par convention sociale, la création de la monnaie dettes (crédits bancaires) est déclenchée par les (sur)productions de biens matériels (innovations investissements).

  • Les services (privés, publics) (santé, éducation, aide à la personne, hygiène, etc.) ne créent pas l’argent (monnaie dettes).
  • Les productions de consommation courante (carburants, agriculture, hygiène, textile, etc.) ne sont pas considérées comme des investissements (monnaie dettes).
  • Les culture et préservation de la Nature (ressources naturelles) vitales ne sont pas assimilées à des richesses (monnaie dettes).
  • La retraite n’est pas financée par la création monétaire (monnaie dettes).

La monnaie dettes est un roulement permanent exponentiel d’endettements – remboursements (crédits bancaires).

  • Les rémunérations des uns sont les dettes des autres à force de réduction des coûts (salaires) et d’exclusions (retraités, enfants, malades, handicapés, travailleurs non rémunérés, etc.).
  • Les règles juridiques de fonctionnement de la monnaie sont modifiables par notre pouvoir législatif (Etat(s)).

Fournir des ressources naturelles vitales suffisantes par personne de façon durable est la seule stratégique vitale.

  • 100% des biens, produits, services sont 100% biosourcés.
  • Les santé et vie de chaque être humain sont sans valeur monétaire.

Vous et votre entourage, avez-vous compris que la monnaie dettes (argent, finance) est une convention sociale (modifiable) qui annule les personnes (retraité-e-s et autres) ?

La monnaie est une croyance sociale en la jeunesse éternelle

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Monnaie Dettes (argent, finance)

Les investissements responsables créent-ils la richesse ?

Quel est le pouvoir de la Banque de France ?

« Rapport investissement responsable 2021 » (28/04/22)

La Banque de France a structuré sa stratégie d’investissement responsable autour de 3 axes :

  • Climat.
  • Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG).
  • Droits de vote de la Banque de France.

Selon les règles juridiques actuelles, la création de la monnaie dettes (euro, dollar, franc suisse, etc.) est impossible sans dettes (monétaires, appauvrissement, destruction des ressources naturelles).

Les banques centrales ont-elles un pouvoir financier ?

Les climat et biodiversité sont des ressources naturelles vitales parmi d’autres.

  • Toutes les bioressources sont en cours de destruction ou disparition (pétrole, métaux, minéraux, océans, etc.).
  • Nos productions et consommations, vitales et non vitales, dépassent leurs cycles de renouvellement.

La finance (monnaie dettes) est incapable de créer des bioressources (à partir de rien) ni de reconstruire la Nature.

  • Les matériaux de construction, terres agricoles, cycle de l’eau, etc. sont par Nature limités.
  • L’argent (monnaie dettes) est écritures comptables portées par notre imaginaire sans limite.

Investir la Nature est irresponsable

S&P Trucost et Moody’s ESG fournissent les données climatiques et ESG à la Banque de France.

  • Quelles sont les compétences et légitimité de ces entreprises privées ?
  • Ont-elles davantage le sens et la vision de l’intérêt général que les Etats démocratiques ?

L’exposition aux risques de transition se mesure-t-elle en part d’énergies fossiles dans le chiffre d’affaires (monnaie dettes) ?

Les banques centrales, banques commerciales, entreprises de notation financière et autres organismes financiers peuvent-ils organiser les gestion et partage durables des ressources naturelles ?

Les gouvernances financières sont déconnectées des fondamentaux économiques.

Les bioressources vitales sont sans rentabilité financière

Les risques physiques (inondations, montée du niveau des océans et mers, cyclones, feu de forêts, hausse des températures, etc.).

  • Ils se mesurent en degrés, mètres, fréquences, m3, etc.
  • Transformer les unités de compte physiques en unité monétaire est un biais intellectuel de spéculation fatal.

Avant de produire et d’investir (création monétaire), quels biens, produits et services sont vitaux ?

  • Les croissances de la population et des consommations sont-elles compatibles avec les contraintes naturelles vitales indépassables ?

L’instabilité financière est éco-logique.

  • Les euros, dollars, francs suisses, etc. sont des unités qui ne permettent pas de compter juste.

Vous et votre entourage, avez-vous compris que la création de la monnaie dettes (euro, dollar, yen, etc.) est déclenchée par des investissements financiers structurellement irresponsables ?

Les investissements financiers responsables sont des contresens

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Sécurité Personnes + Ressources Naturelles

Nucléaire, pourquoi choisir l’énergie la plus risquée ?

« Si nous avons le choix, pourquoi prendre le chemin le plus risqué ? »

Le nucléaire : dépendance, déchets et accidents inévitables

« Le nucléaire n’est pas appelé à jouer un grand rôle dans le mix électrique de demain » (Antoine de Ravignan, 31/03/22) :

« La meilleure énergie, c’est celle qu’on n’a pas besoin de consommer ».
« Les risques associés à un accident de réacteur nucléaire ou à la dissémination de déchets me paraissent plus élevés que pour un accident avec une éolienne ou des panneaux photovoltaïques ».
« notre bilan carbone n’est pas lié qu’aux émissions de notre territoire mais aussi aux émissions importées ».
« les accidents nucléaires graves sont par nature « inévitables » ».

L’indépendance énergétique ?

« l’uranium naturel dont la France a besoin pour fabriquer le combustible de son parc de réacteurs est importé du Niger, du Canada, d’Australie ou encore du Kazakhstan ».

Les éoliennes et panneaux photovoltaïques sont constitués avec et à 100% de matières premières (ou ressources) naturelles.
La rénovation énergétique des bâtiments implique des matériaux de construction eux aussi 100% naturels.

La France est pauvre en cuivre, fer, aluminium, pétrole, zinc, etc.

La sobriété est une science naturelle

RTE (Futurs énergétiques 2050) préconise de réduire fortement nos consommations énergétiques de -40% d’ici à 2050.

Les forêts, océans, terres fertiles, métaux, minéraux, biodiversité, climat, etc. présents sur le territoire français s(er)ont-ils suffisants et durables pour les consommations de 68 millions de français-e-s + descendance ?
Les déchets nucléaires sont gérés par quelle(s) économie(s) circulaire(s) actuellement ?
Sommes-nous prêt-e-s à supporter un accident nucléaire inévitable près de chez soi ?
Notre descendance apprécie(ra)-t-elle notre parenté ?

Comment éviter les conflits d’usage ?

Pouvons-nous continuer à fabriquer des biens, produits et services chacun-e de notre côté, au sein de nos entreprises respectives, sans débattre de la gestion durable des bioressources locales (communes, départements, régions, France, etc.) ?

L’inflation est éco-logique :

  • La cherté monétaire des biens, produits et services augmente avec la raréfaction des ressources naturelles et la croissance de la demande (nombre d’habitants, modes de vie).

Choisir ou pas le nucléaire pour agir concrètement

Les citoyen-ne-s doivent être impliqué-e-s dans les débats et choix énergétiques.
Sans implication directe des citoyen-ne-s :

  • Comment prendre conscience de nos dépendances et interdépendances ?
  • Comment agir concrètement et massivement pour préserver nos santé et vie ?

La monnaie dettes (euro, dollar, franc suisse, etc.) est écritures comptables illimitées remboursables.

Vous et votre entourage, avez-vous compris que, face aux risques nucléaires, la monnaie dettes est une unité de compte abstraite ?

Le nucléaire se compte en uranium naturel

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Monnaie Dettes (argent, finance)

Une monnaie don volontaire au bénéfice de chacun-e ?

La croissance des rentes monétaires annule l’humain

« Pourquoi pas une « monnaie-don » ? » (Jézabel Couppey-Soubeyran, 26/04/22) :

La monnaie est un projet de société (création, distribution, circulation, régulation, etc).

  • Une monnaie don libre de dette (jamais remboursée) pour sauver la planète et donc l’humain ?
  • Une monnaie volontaire sous gouvernance démocratique pour des projets politiques de bien commun ?

La BCE donne de la monnaie

Actuellement, dans le cadre de ses programmes d’achats de titres, la BCE (Banque Centrale Européenne) donne de la monnaie aux créanciers.

  • Leurs débiteurs ne remboursent pas leurs dettes.

Manifestement, la BCE crée de la monnaie don (écritures comptables informatiques).

  • Les rentes financières (écritures comptables informatiques) sont privilégiées.

La croissance des productions est contre Nature

Les ressources naturelles sont épuisables et vitales.

  • La création monétaire (monnaie dettes) est déclenchée par les seules (sur)productions de biens matériels (100% biosourcés).
  • La monnaie dettes est une convention sociale non scientifique et modifiable.
  • Aucun être humain ne peut créer à partir de rien des ressources naturelles (eau, matières premières, terres fertiles, climat, biodiversité, océans, etc.).

Structurellement, le fonctionnement de la monnaie dettes provoque l’accumulation monétaire.

  • Le capitalisme est jeux d’écritures comptables informatiques créées à partir de rien.

La monnaie dettes (euro, dollar, livre sterling, etc.) est un phénomène social injuste et délirant.

Les rentes monétaires nous épuisent

Certes, les conditions de vie des populations des pays dits développés se sont largement et grandement améliorées.

  • Les règles juridiques de fonctionnement de la monnaie dettes ont favorisé les comportements prédateurs.

Les biens et services vitaux et non vitaux que nous consommons sont-ils produits avec des bioressources naturelles locales (commune, département, région, France, etc.) ?

Vous et votre entourage, avez-vous compris que la création monétaire est jeux d’écritures comptables prédatrices modifiables (ressources naturelles, santé, vie, descendance) ?

Les rentes naturelles sont vitales

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Politique Démocratie Décision

La démocratie sans candidat-e éligible a-t-elle un intérêt général ?

Sauf à s’endetter personnellement, aucun-e candidat-e ne peut se présenter à une élection sans parti politique financé (obligations juridiques).

Vous et votre entourage, proposez à la Cour des Comptes de financer les partis politiques avec des bons pour l’égalité démocratique :

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Monnaie Dettes (argent, finance)

Notre pouvoir d’achat monétaire accélère l’inflation

Notre avenir sans pouvoir d’achat monétaire

La monnaie dettes est écritures comptables qui annulent les personnes.

Proposez à la Cour des Comptes d’auditer les règles juridiques de fonctionnement de la monnaie dettes (euro, dollar, livre sterling, etc.) :

Ladite « finance verte » révèle notre incompréhension :

  • Echanger des matières premières contre des euros, dollars, roubles, etc. réduit notre espérance de vie en bonne santé et notre bien-être.
  • La monnaie dettes est un système comptable inapte à fournir des ressources naturelles vitales suffisantes par personne de façon durable.

La protection et la gestion durable des bioressources sont nos seuls enjeux stratégiques car elles nous sont vitales.

  • Energies, matériaux de construction, terres fertiles, espace de vie, métaux, blé, azote, climat, etc.

Vous et votre entourage, avez-vous compris que sans transition monétaire la raréfaction des ressources naturelles vitales va continuer à coûter de plus en plus cher ?

La monnaie est une illusion d’avenir

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Politique Démocratie Décision

Bons pour l’égalité démocratique

En démocratie, comment choisir sa ou son candidat-e ?

La démocratie doit permettre à chaque citoyen-ne d’exprimer son vote (choix et sélection des candidat-e-s aux élections, vote, etc.).

Financer les partis politiques avec des bons pour l’égalité démocratique ?

Vous et votre entourage, que pensez-vous des bons pour l’égalité démocratique ?

La monnaie est un service public en démocratie

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Sécurité Personnes + Ressources Naturelles

Combien de m² de terres fertiles vitales par personne ?

Une alimentation biologique (bio-logique) ?

« La Ceinture verte, médaille d’or de l’alimentation locale » (09/02/2022)

« il faudrait une centaine d’exploitations comme celle-ci pour couvrir 20% des besoins de l’agglomération ».
« l’engagement financier de la Région s’élève à 485 000€ de subventions à ce jour ».

Les agriculteurs locaux nourrissent qui ?

Qui sont les propriétaires des terres fertiles locales ?
Pour quelles raisons les terres fertiles ne sont-elles pas cultivées de façon bio-logique ?
Quelle maraîchère ou quel maraîcher est capable d’un travail pénible de maraîchage à vie ?

La Politique Commune Agricole (PAC) subventionnent-elles selon des critères biologiques (bio-logiques) ?

  • La PAC est un revenu de base octroyé en fonction de la surface (terres agricoles) ou de la tête (animaux).

Les mangeurs biologiques (bio-logiques) ?

Consommer localement réduit les transports et moyens de conservation (pétrole, gaz, métaux, minéraux, forêts, eau, etc.).
Les produits agricoles bruts (ou crus) sont sans substances hormonales, perturbateurs endocriniens, etc.
Les m² de terres fertiles locales peuvent bio-logiquement nourrir une quantité limitée de personnes variable selon leurs modes de vie.

La superficie des terres fertiles locales est limitée.

  • Qui tranche les conflits d’usage entre alimentation, constructions, bioénergies, matériaux ou produits éco-conçus, etc. ?

La Nature est équations chimiques

Toutes les agricultures sont chimiques (N, P, K, H, O, C, etc.).

  • Certains modes de production agricole consomment plus de ressources naturelles (N, P, K, H, O, C, etc.) que d’autres.
  • Certaines préparations (chimiques) (pesticides, fongicides, etc.) sont saines et d’autres plus ou moins toxiques.

Vous et votre entourage, avez-vous compris que les terres fertiles ont une valeur vitale et non monétaire ?

La valeur monétaire des terres fertiles est un contre sens

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Politique Démocratie Décision

En démocratie, l’argent est-il privé ?

La vie des entreprises, et plus largement des citoyen-ne-s, est fonction de l’Etat de droit.

La monnaie plus puissante que la démocratie ?

« La démocratie a-t-elle été capturée par l’argent privé » (Julia Cagé, 20/10/18, YouTube) :

Une infime minorité de français font des dons aux partis politiques.

  • Les partis politiques de droite en bénéficient plus largement que ceux de la gauche (près de 2 fois plus).

0,79% des foyers fiscaux font des dons aux partis politiques

290.000 personnes donnent aux partis politiques.

Quel est le don moyen parmi les personnes qui donnent ?

  • 120€ pour les donateurs à revenus faibles.
  • 5.300€ pour les donateurs à revenus élevés.

Un don de 7.500€ représente pour le donateur un coût réel de 2.500€.

  • Soit une déduction fiscale de 5.000€ (66%) qui sont payés par les autres citoyens pour satisfaire les préférences politiques des donateurs à revenus élevés.
  • Les donateurs qui ne paient pas d’impôts sur les revenus sont lésés (aucune déduction fiscale).
  • 7.500€ étant le don maximal stipulé par la loi pour une personne physique.
  • Les entreprises ont interdiction de financer les partis politiques.

La monnaie est un service public

Chaque année, l’Etat dépense 21 fois plus pour financer les préférences politiques des individus ayant des moyens monétaires élevés (dons aux partis politiques).

La corrélation entre le montant de financement d’un parti politique et le nombre de voix obtenues à une élection a été démontrée (corrélation ne signifiant pas forcément causalité).

  • Les partis politiques se consacrent-ils à trouver des financements ou des voix ?

Par ailleurs, les financements publics des partis politiques sont fonction du nombre de voix aux dernières élections législatives.

  • Ils sont donc figés pendant 5 ans quelles que soient les évolutions de l’électorat.

Les modalités de financement monétaire des partis politiques sont-elles à la racine de la crise de la démocratie ?

  • Financer directement la démocratie avec l’impôt public serait-il une solution démocratique ?

La monnaie, garantie par l’ (les) Etats, est un service public.

La démocratie plus puissante que la monnaie ?

Julia Cagé propose 3 solutions pour réduire le poids des intérêts privés :

  • Limiter à 200€ les dons privés aux partis politiques.
  • Les bons pour l’égalité démocratique (7€) attribués à chaque citoyen-ne.
  • L’Assemblée Nationale mixte pour 1/3 des sièges de l’Assemblée Nationales qui seraient élus à la proportionnelle sur des liste paritaires pour moitié (ouvriers, précaires, etc.).

Vous et votre entourage, avez-vous compris que la monnaie dettes (euro, dollar, yen, etc.) est structurellement un système de prédation légal ?

En démocratie, l’argent est public

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Vivre Ensemble Paix

Nos biais cognitifs nous manipulent

Psychologie individuelle contre survie collective ?

« Climat : mon cerveau fait l’autruche » (Arte) :

Notre psychologie individuelle est soumise à plusieurs biais cognitifs :

  • Biais de confiance
  • Biais de cadre
  • Biais de confirmation
  • Biais du spectateur
  • Etc.

Chacun-e, nous sommes des spectatrices et spectateurs responsables de laisser faire ?

  • Les élu-e-s, gouvernant-e-s, dirigeant-e-s d’entreprises ou d’autres organisations, etc. continuent à exiger de nous de travailler à produire des biens matériels.
    • Biens matériels constitués à 100% de matières premières naturelles essentielles non remboursables.
  • Les banques dites commerciales continuent à exiger de nous des remboursements de crédits bancaires qui sont des écritures comptables à partir de rien, illimitées et remboursables.
    • Création – destruction de la monnaie dettes (euro, dollar, yen, etc.).
  • L’allocation des kgs, litres, m3, m², etc. de ressources naturelles vitales par personne avec l’unité de compte monétaire détruit nos santé et vie.

Changer avant les catastrophes tardives

Confondons-nous causes et conséquences de nos problèmes et catastrophes humains et naturels ?

  • Nous sommes toutes et tous instruits.
  • Les informations sont pléthoriques et accessibles.
  • Notre liberté individuelle s’arrête où commence celles des autres (planète vitale / 7-8 milliards de personnes).

Il est urgent de prendre le temps de la démocratie.

  • Participer à la vie démocratique est un travail existentiel et essentiel.
  • Exigeons que tous les « travail », visibles et invisibles, utiles soient rémunérés !
  • Gérons les ressources naturelles vitales par personne de façon économique (m², litres, m3, kgs, etc.).

Vous et votre entourage, avez-vous compris que la monnaie dettes (euro, dollar, renminbi, etc.) est jeux d’écritures comptables bancaires modifiables et remboursables ?

Votre souveraineté face aux nudges ?

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Travail Valeur Vitale

Les « travailleurs essentiels » varient selon nos priorités collectives

Tous les emplois ne sont pas vitaux

« Qui sont les travailleurs essentiels ? Un enjeu en temps de crise sanitaire mais aussi pour les politiques de logement » (INSEE, 17/03/22)

Qu’est-ce que des « travailleurs essentiels » ?

  • Alimentation, éducation, santé, sécurité, transport, propreté, sécurité, bâtiment, etc. sont des besoins essentiels.
  • Ils se répartissent sur une chaîne de plusieurs lignes successives (« travailleurs-clés », relais des « travailleurs-clés », services publics du quotidien).
  • La qualification de « travail essentiel«  varie selon nos priorités collectives (catastrophes, normes, économie, sanitaire, environnement, etc.).
  • Ils ont un travail hors domicile ou télétravaillable.

Certains territoires sont dépourvus de certains travailleurs essentiels (ex/ agriculteurs).

Des « travailleurs clés » de valeur monétaire faible

Les travailleurs-clés durant la Covid 19 :

  • « En moyenne moins bien rémunérés que l’ensemble des salariés, ils sont davantage concernés par les contrats de travail à durée déterminée et les temps partiels »
  • La majorité effectue leurs déplacements travail-domicile avec leurs propres moyens de transport.
  • Le logement des « travailleurs-clés » est problématique dans certaines grandes métropoles.

Le travail est existentiel et essentiel

Notre priorité n°1 est la gestion économique des ressources naturelles essentielles.

  • A quels usages est-il vital de consacrer les bioressources territoriales voire extraterritoriales ?
  • Tous les biens, produits et services sont constitués à 100% de matières premières naturelles.
  • Le travail humain (physique, mental, social) est le plus économique en ressources naturelles.
  • Toute personne est essentielle et doit (pouvoir) contribuer aux « travails » vitaux pour les autres et elle-même.

Les euros, dollars, renminbis, etc. (monnaie dettes) sont des unités de compte sans valeur face aux litres, m3, kgs, , etc. de matières premières naturelles vitales par personne (air, eau, océans, forêts, climat, terres fertiles, métaux, minéraux, biodiversité, etc.).

Vous et votre entourage, avez-vous compris que la norme monétaire (modifiable) est la cause des catastrophes humaines et naturelles en cours et à venir ?

La norme monétaire démultiplie les non essentiels

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Sécurité Personnes + Ressources Naturelles

Le progrès technique va-t-il sauver le climat ?

Seulement 13% des français croient au progrès technique pour remédier au changement climatique ?

Les énergies renouvelables coûtent-elles plus cher ?

« Climat : des Français de plus en plus engagés » (ADEME, 2021)

81% des français souhaitent que les mêmes moyens que contre la Covid 19 soient utilités pour lutter contre le réchauffement climatique.

  • La monnaie dettes (euro, dollar, franc suisse, etc.) est règles juridiques conventionnelles modifiables par notre pouvoir législatif (Etat(s) à savoir citoyen-ne-s).
  • De nos jours, la monnaie dettes (argent, finance) est de la monnaie scripturale (écritures comptables) virtuelle.

Changer nos modes de vie ?

Pour lutter contre le changement climatique, 58% des français considèrent qu’il faut changer nos modes de vie.

Organisons ensemble notre sobriété collective !

  • 100% des biens et services sont 100% biosourcés (climat, pétrole, métaux, minéraux, etc.).
  • Les dettes de vie ne sont pas remboursables (ressources naturelles par personne).
  • Les jeux d’écritures comptables (monnaie dettes) sont illimitées et remboursables.

Vous et votre entourage, pensez-vous pouvoir vivre avec moins de moyens matériels et plus d’énergie humaine (physique, mentale, sociale) ?

La dette de vie réduit le pouvoir de vivre

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Politique Démocratie Décision

La Convention Citoyenne de Rouen rend son avis

Une ville face aux risques ?

« Convention Citoyenne de Rouen – Avis citoyen » (14/03/22)

Face aux risques, les citoyens se déchargent-ils de leurs propres responsabilités sur les autres ?

  • Utilisation des bioressources locales
  • Recyclage et ou réemploi des bioressources notamment (d’origine) fossiles (énergies, métaux, minerais, matériaux de construction, etc.)
  • Droit au logement (de qualité)
  • Végétalisation de la ville (fraîcheur, comestibles, etc.)
  • Mobilités alternatives (à la voiture) (transports publics, vélo, fret fluvial, co-voiturage, etc.)
  • Agriculture locale (maraîchage, bio, etc.)
  • Sécurisation des sites SEVESO (catastrophes naturelles, intrusion, etc.)
  • Procédés de fabrications moins dangereux et moins polluants
  • Pollueurs payeurs
  • Télétravail
  • Industries locales
  • Consommations locales
  • Etc.

Des citoyens résilients et sobres ?

Les ressources naturelles se raréfient à proportion du nombre d’habitants et de leurs modes de vie.

Comment arbitrer les conflits entre les usages vitaux et non vitaux des bioressources ?

  • L’argent (monnaie dettes) n’est pas un instrument de mesure ni de conservation de la valeur.

Quelles sont les compétences vitales ?

  • La monnaie dettes (argent, finance) est écritures comptables illimitées sauf par la raréfaction des énergies, métaux, etc.
  • Jusqu’à quand les territoires exportateurs de richesses naturelles vont-ils accepter des euros, dollars, yens, etc. ?

Les monnaies locales ne font pas l’unanimité

Sans bioressources locales, les monnaies locales ne résolvent aucun problème.

  • Les monnaies locales ont obligation de s’adosser à la monnaie nationale (euro).
  • La création de la monnaie dettes (euro, dollar, franc suisse, etc.) est déclenchée par les (sur)productions de biens matériels (règle juridique modifiable).
  • 100% des biens et services sont composés à 100% de ressources naturelles locales et ou extraterritoriales.

Une ville informée et participative ?

Les informations sont pléthoriques et accessibles à tous les citoyens.

  • Rémunérons chaque citoyen-ne pour qu’elle ou il consacre une partie de son temps de vie à être démocratie.
  • Prendre connaissance des informations, débattre, choisir, décider, évaluer, etc. est un travail existentiel et essentiel.

Vous et votre entourage, pensez-vous pouvoir mieux réagir avant ou après votre fortune ?

La vie est dans la Nature

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Politique Démocratie Décision

Un audit de la monnaie dettes par la Cour des Comptes

Auditer les règles juridiques de fonctionnement de la monnaie dettes (euro) face à notre équation vitale des ressources naturelles vitales par personne.

Telle est la proposition faite par Monnaie Dettes via la Plateforme citoyenne de la Cour des Comptes :

Pourquoi ce sujet doit-il faire l’objet d’un rapport de la Cour des comptes ?

  • Le pouvoir d’achat se réduit d’année en année,
  • les enseignants, personnels de santé, agriculteurs, aides à la personnes, manuels, etc. bref les métiers vitaux sont de moins en moins rémunérés,
  • la crise immobilière s’accentue (spéculation, les salaires sont insuffisants pour se loger là où il y a des emplois, des enfants ne peuvent pas se loger là où ils sont nés, etc.),
  • la fiscalité s’accroît,
  • le changement climatique continue au péril de nos santé et vie,
  • l’eau, les terres fertiles, énergies fossiles, métaux, sables et autres minerais, m2 terrains constructibles, etc. se raréfient révélant aussi les conflits d’usages (vitaux, non vitaux),
  • les dettes (publiques, privés) perdurent voire augmentent !

La monnaie dettes (euro, dollar, yen, etc.) a-t-elle un fonctionnement bio-logique (ressources naturelles, santé, vie, descendance) ?

  • Seules les (sur)productions de biens matériels déclenchent la création de la monnaie (innovations, investissements, etc.).
  • Les services (publics, privés) et consommations courantes ne déclenchent pas la création de la monnaie (éducation, santé, agriculture, location logement, protection des ressources naturelles (Nature) vitales, aide aux personnes fragiles, participation à la vie démocratique, etc.).
  • Les banques dites commerciales créent la monnaie dettes lorsqu’elles accordent des crédits bancaires (les Etats, entreprises, collectivités territoriales, etc., notre travail ne créent pas de monnaie).
  • La monnaie dettes est un roulement permanent d’endettements – remboursements de crédits bancaires (les dettes des uns sont les rémunérations des autres).
  • Les taux d’intérêts, la fiscalité, les services, les consommations courantes, etc. augmentent les besoins en monnaie dettes (créée par les (sur)productions de biens matériels).
  • Les euro, dollar, yen, rouble, renminbi, etc. sont des hypothèses de valeur (ou spéculation).
  • La monnaie dettes est écritures comptables conventionnelles (modifiables, illimitées (sauf par la raréfaction des énergies, métaux, etc.)).
  • Les ressources naturelles vitales (air, eau, océans, climat, biodiversité, terres fertiles, énergies fossiles, métaux, minerais, m2 terrains constructibles, etc.) se comptent et mesurent en, litre, m3, kg, etc. par personne.

Vous et votre entourage, demandez à la Cour des Comptes d’évaluer l’adaptation de notre unité de compte (euro, dollar, yen, etc.) à notre économie réelle (ressources naturelles / personne) ?

La Cour des Comptes compte-t-elle ?

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Travail Valeur Vitale

Le travail a-t-il une valeur monétaire vitale ?

La dimension vitale du travail est-elle valorisée ?

« Une photographie du marché du travail en 2021 » (INSEE, 09/03/22)

« Les emplois occupés sont de plus en plus qualifiés ».

  • Les emplois qualifiés sont-ils essentiels (ressources naturelles vitales, santé, vie, descendance) ?

Le taux d’emploi du BIT en France ?

En 2021, le taux d’emploi s’établit à 67,3 % (15 à 64 ans, sens du BIT (Bureau International du Travail)).

  • Personnes ayant travaillé au moins une heure pendant une semaine donnée.
  • Le nombre moyen d’heures travaillées chaque semaine atteint 30,5 heures.

Le taux de chômage du BIT en France ?

En 2021, le taux de chômage s’établit à 7,9 % (15 à 64 ans, sens du BIT).

  • Un chômeur est une personne en recherche active d’emploi autour d’une semaine de référence.
  • « Le halo autour du chômage se replie ».

Le taux d’activité du BIT en France ?

En 2021, le taux d’activité s’établit à 73 % (15 à 64 ans, sens du BIT).

  • Actifs en emploi (1h minimum) ou en recherche active d’emploi rapportés au total des personnes (actives et non actives).

Pour quelles raisons la monnaie dettes (euro, dollar, yen, etc.) ne valorise-t-elle pas chaque personne quel que soit son âge ?

  • Les règles juridiques de fonctionnement de la monnaie dette sont des conventions sociales modifiables par l’Etat (citoyen-ne-s) qui relèvent de croyances et non de science(s).

Votre (notre) travail ne crée pas l’argent ?

Pour vous, vos entourage et descendance, ces indicateurs BIT sont-ils acceptables ?

  • Y a-t-il suffisamment d’heures de travail (suffisamment) valorisées en euros pour chacun-e ?

Votre (notre) travail produit des biens et services vitaux et non vitaux.

  • L’argent est créée par les banques dites commerciales lorsqu’elles octroient des crédits bancaires (monnaie dettes) sous conditions de biens matériels (garanties, (sur)productions).
  • Les « travail » de production de services (publics, privés) ou de biens de consommations courantes ne déclenchent pas de création monétaire.
    • Agriculture, éducation, santé, aide à la personne, préservation des ressources naturelles vitales, gestion des déchets, transport, logement locatif, tâches domestiques, etc.
  • 100% des biens et services sont constitués à 100% de bioressources vitales et limitées en quantités (planète Terre, galaxie, etc.).

Vous et votre entourage, pensez-vous que la monnaie dettes incite chacun-e d’entre nous à travailler aux productions de biens et services vitaux sans nuire à notre Nature (richesses naturelles vitales, santé, vie, descendance) ?

La monnaie dettes valorise les « travail » prédateurs

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Sécurité Personnes + Ressources Naturelles

Les énergies citoyennes sont-elles locales et renouvelables ?

Les économies d’énergies sans matériaux ni pollutions ?

« Les énergies citoyennes – Produire son énergie collectivement et localement »

5 énergies sont présentées comme renouvelables :

  • Solaire
  • Eolien
  • Méthanisation
  • Bois énergie
  • Hydroélectricité

Développer les dites énergies renouvelables est-ce une transition éco-logique (écologique) localement ?

  • Le changement climatique est une catastrophe naturelle parmi d’autres qui sont aussi en cours.
    • Raréfaction des ressources naturelles, pollutions, etc. locales ou extra-locales.

La monnaie ne mesure pas les économies d’énergies

Les économies d’énergies se comptent en unités physiques.

  • Quantités de matériaux par personne pour construire les infrastructures.
    • Panneaux solaires, éoliennes, méthaniseurs, barrages, etc.
  • Quantités d’énergies consommées par personne.

Quelles sont les ressources naturelles présentes localement ?

  • Eau, air, climat, océans, biodiversité, terres fertiles, métaux, minerais, etc. ?
  • Les matières premières vitales à chaque personne se comptent et mesurent en , litre, m3, kg, etc.

Produire des déchets pour produire de l’énergie ?

Moins produire de biens matériels empêche la création monétaire.

  • Les règles juridiques de fonctionnement actuelles de la monnaie dettes (euro, dollar, francs suisses, etc.) sont modifiables.
  • Les ressources naturelles sont vitales et en cours d’épuisement.

Continuer à produire et reproduire est une solution nuisible valorisée en euros, dollars, livres sterling, etc.

Comment financer la transition éco-logique (écologique) ?

La monnaie dettes est la source de tous les types de financement.

  • Investissements, emprunts, dons, etc. (privés, publics) s’inscrivent dans le roulement permanent d’endettements – remboursements de crédits bancaires.
  • Qu’il s’agisse de construire, rénover ou entretenir l’unité d’énergie renouvelable.

Par convention sociale modifiable, la création – destruction de la monnaie dettes est déclenchée par les (sur)productions de biens matériels.

Les bénéfices immobiliers en exemple ?

Quels bénéfices attendre des énergies citoyennes produites « collectivement et localement » ?

  • S’agit-il de générer des revenus financiers supplémentaires ?
  • S’agit-il de produire une énergie renouvelable vitale à chacun-e ?

« 1 euro investit 2,5 euros de retombées locales » (salaires, bénéfices, dividendes).

  • Comme pour l’immobilier, les premiers servis empêcheront-ils les autres de vivre décemment ou tout court ?

Vous et votre entourage, avez-vous compris que les énergies citoyennes pourraient s’apparenter à des opérations immobilières spéculatives ?

Bioressources locales / Habitant ?

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Politique Démocratie Décision

Conférence sur l’avenir de l’Europe, les recommandations des citoyens européens

Une vie occupée à surproduire et surconsommer ?

« Les panels de citoyens européens » (2021 – 2022)

La Conférence sur l’avenir de l’Europe est une initiative du Parlement Européen, du Conseil Européen et de la Commission Européenne.

4 panels de citoyens européens ont livré leurs recommandations :

  • Une économie plus forte, justice sociale et emploi / Jeunesse, sport, culture et éducation / Transformation numérique
  • Démocratie européenne/ Valeurs et droits, état de droit et sécurité
  • Changement climatique et environnement / Santé
  • L’UE dans le monde / Migration

Toujours plus d’informations, toujours moins d’informés

Exiger toujours plus d’informations et de contrôles de celles-ci est manifestement sans effet.
S’informer, vérifier les informations, débattre, etc. est un temps de travail pour tout-e citoyen-ne vivant en démocratie.

Contribuer à la démocratie est un temps de travail qui doit être rémunéré.

  • Un-e citoyen-ne sans information ni implication directe peut-elle ou il maîtriser son avenir ?

La fiscalité accélère le changement climatique

Normes environnementales, obsolescence programmée, publicité de produits nuisibles, emballages, produits alimentaires locaux de qualité, économie circulaire, quantité de déchets par individu, pollutions (eau, air, sols, déchets nucléaires, etc.), hydrogène (pétrole, gaz, eau, etc.), consommation d’eau par individu, m² de logement maximum par personne, etc.

  • Les conflits d’usage des bioressources locales doivent être débattus de façon démocratique.

Quant aux importations de matières premières inexistantes localement ou insuffisantes au regard des nombre de consommateurs, usages et gaspillages.

  • Les contreparties monétaires sont-elles acceptables par les populations des pays riches en ressources naturelles aussi vitales que limitées ?

La fiscalité accroît les besoins en monnaie dettes.

  • La création – destruction monétaire est la cause de l’annulation des personnes et de la destruction des ressources naturelles.

Le système de santé (prévention, guérison)

Santé mentale, soins dentaires, etc., nos comportements professionnels, privés et politiques fabriquent des malades.

  • Adopter des modes de vie sains est un acte de prévention individuel au bénéfice de soi-même et des autres.
    • Activité sociale, environnement naturel sain, alimentation saine, nutrition, activité physique, etc.

Equilibre entre les vies démocratique, professionnelle et privée

Sans débats démocratiques locaux, comment partager les matières premières vitales locales entre les habitants locaux (communes, départements, régions, France, Europe, international) ?

  • L’allocation économique des ressources naturelles vitales par personne est impossible via des euros, dollars, renminbis, etc.

Vous et votre entourage, avez-vous compris que la monnaie dettes (euro, dollar, yen, etc.) est la cause de nos comportements malsains et anti-démocratiques ?

Une conférence sur l’avenir local ?

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Sécurité Personnes + Ressources Naturelles

Les aliments ultra transformés nous font « cracker »

AgriCulture ou déconstruction alimentaire ?

« Alimentation ultra transformée : péril dans l’assiette ! » (24/09/21)

« Désormais, ce que nous mangeons est au service de la technologie pour des gains de temps et d’argent ».

  • La création monétaire a toujours été déclenchée par les (sur)productions d’ « innovations » matérielles (vraies ou fausses).

Fragmentation chimique et ou mécanique de nos aliments

Aliments frais, ingrédients culinaires, aliments transformés, aliments ultra-transformés :

  • Votre assiette est-elle périlleuse ?
  • Votre compte bancaire est-il vital ?

Les marqueurs de l’ultra transformation sont-ils alimentaires ou monétaires ?

La valeur ajoutée du « cracking alimentaire » ?

L’ultra transformation de nos aliments naturels est à l’origine :

  • de l’épidémie de surpoids et d’obésité,
  • de maladies chroniques (diabète, cancer, dépression, etc.).

Au lieu de gagner du temps, manifestement, nous perdons des années de vie (en bonne santé).

Vous et votre entourage, comptez-vous sur votre alimentation ou votre protection financière pour préserver votre santé ?

L’Etude Nutrinet Santé a pour objectif d’étudier les relations nutrition-santé.

  • Vous pouvez participez à cette étude de cohorte (inscrivez-vous).

Transformer notre alimentation ou la monnaie dettes ?

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Sécurité Personnes + Ressources Naturelles

De la « zéro émission nette de CO2 » à la « neutralité carbone » en démesures

La communication responsable reflète nos responsabilités individuelles

« L’ADEME publie un avis d’experts sur l’utilisation de l’argument de « neutralité carbone » dans les communications » (17/02/22).

Quels sont les effets de la réduction massive de notre empreinte carbone et du financement des projets de compensation ?

Le GIEC définit la « zéro émission nette de CO2 » et la « neutralité carbone »

Ces deux états physiques font l’objet de définitions précises de la part du GIEC :

  • La « zéro émission nette de CO2 » est sous contrôle ou responsabilité directe d’une entité.
  • La « neutralité carbone » s’évalue sur le cycle de vie en incluant les émissions de CO2 indirectes.

La Loi « Climat et Résilience » encadre la publicité

Le texte de loi n° 2021‐1104 du 22 août 2021 portant lutte contre le dérèglement climatique et renforcement de la résilience face à ses effets prévoit des sanctions contre les publicités de produits et services qui ne respecteraient pas les standards minimaux réglementaires.

La preuve de la diminution de notre empreinte carbone

Eviter, réduire et ou compenser nos émissions de CO2 ?

  • Toutes les émissions de CO2 ne peuvent être compensées sur une planète physiquement limitée.
  • CO2, température, fertilité, pluie, vent, etc. sont les seules mesures d’avenir.
  • Les euros, dollars, francs suisses, yens, etc. sont des spéculations ou hypothèses sans valeur ni lendemain.

Comme le CO2, la monnaie dettes (euro, dollar, renminbi, etc.) n’est pas neutre.

  • Les (sur)productions de biens matériels sont les déclencheurs de la création de la monnaie dettes (crédits bancaires).
  • Annulation des personnes et destruction des ressources naturelles (dont le climat) sont les 2 conséquences majeures graves de la logique de fonctionnement de la monnaie dettes.
  • Les règles juridiques de la création monétaire sont modifiables par notre pouvoir législatif (Etat (citoyens)).

Vous et votre entourage, sans neutraliser la monnaie dettes, pouvez-vous contrôler vos propres émissions de CO2 tout au long de votre vie ?

De la neutralité monétaire à la neutralité carbone

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Monnaie Dettes (argent, finance)

Repenser le financement de l’Etat et le rôle de la BCE ?

Le récit de la dette est-il porteur d’avenir ?

« Le rapport de la Cour des comptes est un avertissement pour les candidats » (19/02/22)

Certes, la covid 19 a révélé les « gagnants » et les « perdants » monétaires.

La covid 19 a surtout mis sur le devant de la scène le fonctionnement de la créationdestruction monétaire (argent, finance).
La monnaie dettes (euro, dollar, franc suisse, yen, etc.) est un roulement permanent d’endettementsremboursements de crédits bancaires privés et publics.

Notre épargne est rémunérée par les dettes publiques

Les banques privées accordent des crédits bancaires (monnaie dettes) pour produire et surproduire des biens matériels.

  • Les investissements financiers de l’Etat détruisent les ressources naturelles.
  • La rémunération de notre épargne (livrets, assurance vie, etc.) augmente l’investissement de la Nature par les êtres humains.

Quelles sont les causes à l’origine de la covid 19 ?

  • Densification des élevages, perte de biodiversité, transport, surconsommations, surproductions, etc.

La monnaie dettes est un cercle vicieux.

Le taux d’intérêt contre l’inflation financière ou naturelle ?

La véritable contrainte est-elle le taux d’intérêt ?

  • Sans une réflexion publique ni débat démocratique sur la dette financière les pandémies, changement climatique, perte de biodiversité, raréfaction des autres ressources naturelles, etc. vont s’amplifier.
  • La Banque Centrale Européennes (BCE) peut-elle partager les ressources naturelles européennes entre 450 millions d’européens ?

Effectivement, le « point sensible » est l’inflation c’est-à-dire la pénurie des ressources naturelles (eau, énergies, métaux (rares et autres), terres fertiles, climat favorable, minerais, etc.).

Le système monétaire est un droit public

Avec le circuit du Trésor (après guerre), la création monétaire fonctionnait différemment.

La légitimité de la BCE et des banques dites commerciales est une question subalterne.

  • Un chiffon rouge qui nous disculpe de notre responsabilité individuelle de citoyen faiseur, ensemble, de lois (pouvoir législatif de l’Etat).

Il est plus que temps, de questionner le fonctionnement de la monnaie dettes dont les conséquences sont graves (pauvreté, maladies, dérèglement climatique et autres destructions de bioressources).

  • La monnaie est un phénomène social juridique (modifiable) contre Nature vitale.

Vous et votre entourage, avez-vous compris que sans dette financière (privée, publique) vous n’avez plus de rémunération (salaires, loyers immobiliers, taux d’intérêt, etc.) ?

Dette financière ou dette de vie ?

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Politique Démocratie Décision

Il nous faut un plan d’actions qui compte en unités physiques !

Comment progresser en zone de sûreté ?

The Shift Project interpelle les candidats à la Présidentielle 2022 :

The Shift Project guide notre attention sur nos valeurs capitales :

  • Les sols, fossiles et matériaux naturels sont en quantités limitées (cycles de renouvellement).
  • Promouvoir la santé c’est-à-dire un environnement favorable à notre santé.

Le débat organisé pour l’occasion avec 4 représentants de « corps intermédiaires » est-il révélateur de nos conflits d’intérêts individuels ?

  • Sommes-nous capables, chacun-e, de contenir notre énergie vitale (travail, entreprenariat, culture, création, enfants, etc.) dans les limites de la planète habitée par 7-8 milliards de personnes aux désirs mimétiques ?

Notre consommation physique est conflictuelle

Infertilité des sols et épuisement des fossiles et matériaux sont la fin de notre confort individuel.

  • Comment collectivement réorganiser notre société pour pouvoir vivre ensemble ?
  • Comment partager les ressources naturelles entre chacun-e d’entre nous sans subir la sobriété ?

Résultats de notre absence de volonté à éviter le changement climatique :

  • L’énergie nucléaire est un laisser faire extrêmement dangereux (sols + fossile + matériaux, déchets, risques d’accidents).
  • Les investissements financiers vont créer de la monnaie dettes (euro, dollar, renminbi, etc.) sans valeur vitale.

La souveraineté sur le budget physique par personne ?

Quel est l’état des stocks des richesses naturelles en France ?
Y a-t-il suffisamment de sols, fossiles et matériaux pour 68 millions de français + descendance ?
Echanger des euros, dollars, yens, etc. contre des ressources naturelles est-ce viable ?

L’ébriété des uns est la sobriété voire le rationnement des autres.

  • La pauvreté monétaire est une convention sociale insupportable.
  • Les prédateurs sont des criminels.

Qui est légitime à coordonner nos intérêts particuliers ?

Les « progrès technologiques » sont en concurrence pour l’usage ou la consommation des sols, fossiles et matériaux.
Le développement des compétences et des personnes est certainement salutaire.

  • La somme de nos usages ou consommations est périlleuse.

Les individus peuvent-ils seuls avoir des choix rationnels en économie réelle ?

  • Les dirigeants d’entreprise sont-ils plus rationnels ?
  • Les maires ?
  • Les conseillers départementaux ou régionaux ?
  • Les députés ?
  • Les sénateurs ?
  • Le président ou la présidente de la République ?

La sobriété, c’est-à-dire la consommation de moins d’unités physiques par personne, relève des sciences naturelles.
• Les technologies sont-elles économiques ?

L’économie réelle crée-t-elle des emplois ?

Le PTEF estime que des emplois seront créés dans la production agricole, l’artisanat commercial, la rénovation, le vélo, etc.

  • La qualité de ces emplois sera-t-elle désirable pour les surdiplômés que nous sommes ?

L’unité de compte monétaire (euro, dollar, renminbi, etc.) est une fausse bonne idée nuisible.

  • Changer les règles juridiques conventionnelles de la création monétaire est faisable et vital.

Vous et votre entourage, préférez-vous participer directement à la gestion démocratique des ressources naturelles (sols, fossiles, matériaux, etc.) ou bien à l’investissement financier ?

Nos désirs sont des marchandises toxiques

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Monnaie Dettes (argent, finance)

L’euro digital est-il une monnaie publique de confiance ?

Compter et payer en monnaie est-ce durable ?

« The digital euro : policy implications and perspectives » (21/01/22)

Les banques dites commerciales créent et détruisent la monnaie dettes (euro, dollar, yen, etc.) lorsqu’elles accordent des crédits bancaires par la suite remboursés.

  • Les pièces et billets sont une représentation temporaire de la monnaie dettes numérique émise par les banques commerciales (privées, publiques).

Les pièces et billets ont une valeur symbolique reliant les citoyens aux autorités monétaires (Etats, Banques Centrales).

  • Confiance et stabilité dépendent de cette valeur symbolique.

Comment garantir l’uniformité de la monnaie ?

  • Quelle que soit l’entité émettrice ?
  • Quel que soit l’objet monétaire (coquillages, billets, pièces, tokens (ou jetons), etc.) ?

Les principaux enjeux de l’euro digital

L’euro digital est un projet de changement de technologies informatiques dont les principaux enjeux sont les suivants :

  • Maintenir et renforcer le rôle de la monnaie publique (devise nationale légale) (valeur uniforme, stabilité, confiance).
  • Favoriser l’inclusion bancaire.
  • Assurer l’interopérabilité des plateformes informatiques (convertibilité, accessibilité, portabilité).
  • Améliorer les paiements transfrontaliers.
  • Permettre aux autorités monétaires de court-circuiter les intermédiaires (banques commerciales, etc.) et de fournir directement de la monnaie aux acteurs économiques (MDBC ou CBDC).
  • Augmenter l’efficience de la politique monétaire (taux d’intérêt positif ou négatif).

Quelle est la valeur d’une monnaie publique ou privée ?

La décentralisation est un choix organisationnel, pas une nécessité technologique.

Les algorithmes informatiques sont des règles de calcul, choix, échanges, etc. décidés par des hommes et femmes.
Le jeton (token) est présenté comme un contrat intelligent (smart contract) de pair à pair.

La monnaie porte des inquiétudes quant à :

  • la stabilité financière,
  • l’intégrité des marchés (altération),
  • la protection des investisseurs et des consommateurs.

Faut-il craindre que l’euro digital soit un moyen d’échanges limités en quantité ou en prix ?

L’euro est digital et l’inflation naturelle

Les principales caractéristiques de la monnaie du futur seront-elles fonction :

  • Des progrès technologiques ?
  • De la raréfaction des quantités de ressources naturelles rapportée au nombre d’êtres vivants (inflation) ?
  • Du travail humain à fournir pour produire des biens et services vitaux ?

Vous et votre entourage, accordez-vous votre confiance à l’euro digital (monnaie dettes) ou aux m², litres, m3, kg de ressources naturelles vitales locales ?

Les prix en euros sont sans valeur capitale

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Politique Démocratie Décision

La protection sociale des dirigeants d’entreprise est-elle fonction de la croissance ?

Des entreprises de France (MEDEF) veulent réformer l’autorité publique

« Présidentielle 2022 – Faire réussir la France – Les propositions du mouvement des entreprises de France » (MEDEF, 01/22)

600 chefs d’entreprise ont répondu à l’enquête du MEDEF.

Le MEDEF constate le « rôle protecteur des entreprises » et propose un diagnostic en 6 défis principaux.

Mondialisation ou Souveraineté

Entre pillage et protectionnisme des ressources naturelles et du travail humain, quelle politique promouvoir ?

Les dirigeants sont des individus qui ont une vision forcément étriquée Ils représentent une fiction juridique (personne morale).
Le partage des ressources naturelles vitales locales (communes, départements, régions, France, Europe, International) relève de la démocratie (partagée).
La destruction des ressources naturelles est proportionnelle à la quantité de travail humain fournie.

Seules les ressources naturelles vitales par personne comptent.

  • La comptabilité monétaire est l’artifice de celles et ceux qui n’ont (presque) plus rien.

Le MEDEF propose de « créer un service de renseignement économique ».

  • S’agit-il de mesurer l’état des stocks de ressources naturelles pour protéger les français ?

Compétitivité ou « Protection sociale mutualisée »

Les prélèvements obligatoires et endettements financiers nuisent-ils à la compétitivité ?

La monnaie dettes (euro, dollar, yen, etc.) est un roulement permanent d’endettements – remboursements de crédits bancaires.
Par convention sociale aussi, la création monétaire est déclenchée par les productions et surproductions de biens matériels. Les « travails » de services, relations humaines, protection de la Nature, prévention santé, démocratie, etc. ne déclenchent jamais la création monétaire.
Le flux de monnaie dettes est captée par les rémunérations (salaires, retraites, intérêts financiers, bénéfices d’entreprises, etc.) à force de hiérarchies.

Le MEDEF propose de « créer un comité de réduction des dépenses publiques comprenant des chefs d’entreprises ».

  • S’agit-il de réformer le service public de la monnaie pour mettre un terme aux endettements financiers, annulation des personnes et destruction des ressources naturelles ?

Produire en France ou Vivre en France

Le MEDEF écrit à propos d’« une vision étriquée de la politique de la concurrence ».

  • S’agit-il d’ « innovation » et de « choix technologiques » à l’économie des ressources naturelles de France pour les 68 millions de français + descendance ?

Transitions ou « Investissements colossaux »

Qui doit se consacrer à changer de modes de penser et comportements ?

  • Les citoyens, parents, salariés, consommateurs, retraités, dirigeants d’entreprises, politiques, etc. ?

Capital humain ou « Guerre économique »

Le capitalisme annule les personnes et détruit les ressources naturelles vitales sans créer de richesses.
La monnaie dettes (argent, prix, finance, capitalisme, etc.) est règles conventionnelles juridiques sans fondement scientifique et illogique.

Le MEDEF propose des « États généraux du progrès ».

  • S’agit-il de transmettre nos connaissances scientifiques vitales au plus grand nombre et de partager les sources d’énergie ?

Réformer la décision et l’action publique

« Les pouvoirs publics doivent respecter la représentativité des corps intermédiaires ».

  • S’agit-il de développer une solidarité distributive émancipatrice permettant à chacun-e d’assumer ses responsabilités individuelles en participant à notre vie démocratique ?

Vous et votre entourage, pensez-vous que votre travail assure la protection de votre descendance, des citoyens, des consommateurs, des CDI, des retraités et ou du (des) dirigeant(s) de votre entreprise ?

La croissance financière est jeux d’écritures comptables spéculatives

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Sécurité Personnes + Ressources Naturelles

La batterie électrique est-elle verte ?

Comme tous les autres biens, services et produits, la batterie électrique est composée à 100% de matières premières naturelles.

La vie est-elle possible sans batterie électrique ?

« Les batteries de véhicules électriques » (AVERE France).

Les batteries électriques sont constituées principalement de lithium, cobalt, nickel, manganèse et graphite.
Les autres composants des batteries électriques sont aussi naturels.

  • Plastiques, matériaux composites et autres constituants biosourcés.

Ces ressources naturelles engendrent des réactions électrochimiques qui produisent de l’énergie électrique.

Durées des cycles de renouvellement naturels des lithium, cobalt, nickel, manganèse et graphite ?

Les pays exportateurs (Chili, Australie, Argentine, République du Congo, Canada, Russie, Philippines, Afrique du Sud, etc.) :

  • Connaissent-ils l’état des stocks de leurs ressources naturelles (lithium, cobalt, nickel, manganèse, graphite) ?
  • Vendent-ils aux plus offrants (euros, dollars, yens, etc.) ou bien selon les quantités vitales par personne ?

Comme la France, les pays exportateurs de matières premières sont-ils souverains ?

Des batteries électriques pour des voitures ou pour des dispositifs médicaux ?

Tous nos besoins individuels sont-ils stratégiques ?

  • S’agit-il d’assurer la sécurité des niveaux d’approvisionnement en graphite et métaux lithium, cobalt, nickel, manganèse ?

Décider de façon démocratique des quantités vitales de lithium, cobalt, nickel, manganèse et graphite par personne est-ce illogique ?

Impacts environnementaux des batteries électriques (extractions, raffinages, recyclages) ?

Quelles sont les quantités d’énergie, d’eau et autres ressources naturelles nécessaires pour fabriquer des batteries électriques ?
Quels sont les risques pour les sécurité et santé des professionnels (extractions, raffinages, recyclages) ?
Quelles pollutions les batteries électriques occasionnent-elles ?
Les voitures thermiques (occasions, invendues) sont-elles revendues aux pays dits en voie de développement ?

La durée de vie d’une batterie électrique est d’une dizaine d’années.
60% du poids des batteries est semble-t-il recyclable.
Les lithium, cobalt et nickel sont recyclables à plus de 90 %.

La monnaie dettes est jeux d’écritures comptables (informatiques) à partir de rien illimitées.

  • Les euros, dollars, renminbi, etc. sont des prix sans valeur.
  • La valeur du poids des matières premières par batterie électrique par personne est sans prix.

Vous et votre entourage, avez-vous compris que la monnaie dettes (argent, finance) est sobriété précipitée et extrême pour de plus en plus d’entre nous ?

La valeur d’usage vitale est sans prix

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Politique Démocratie Décision

Les préoccupations des français sont les conséquences d’une convention sociale juridique populaire

Un défaut monétaire cause la crise sociale

« Présidentielle : la crise sociale et le pouvoir d’achat au cœur des préoccupations, selon notre sondage » (France Inter, 23/01/22)

La monnaie dette (argent, finance) est une convention sociale populaire qui finance :

  • nos salaires,
  • nos impôts et taxes (éducation, santé, police, allocations sociales (familiales, logement, chômage, etc.), infrastructures, défense, culture, etc.),
  • notre épargne (immobilier, foncier, produits financiers, etc.),
  • nos retraites (par répartition ou capitalisation).

La rareté de la monnaie est une construction sociale intellectuelle.

  • Les banques dites commerciales créent la monnaie dettes à partir de rien.
  • Les écritures comptables ou monnaie scripturale sont illimitées (euros, dollars, francs suisses, etc.).
  • Les dettes et autres déficits (publics, privés) monétaires sont remboursables (écritures comptables).
  • Les dites hiérarchies décident des réduction des coûts (effectifs, salaires, traitements, retraites, etc.).

La crise sociale (salaires, impôts, pouvoir d’achat, chômage, retraite, inégalités, etc.) comporte un biais monétaire.

  • Notre pouvoir législatif (Etat(s)) peut corriger et modifier le système monétaire légal.

Les Etats ont voté les règles juridiques de fonctionnement de la monnaie dettes (euro, dollar, yen, renminbi, etc.) :

  • Les crédits bancaires (monnaie dettes) sont accordés seulement pour les (sur)productions de biens matériels.
  • La création – destruction monétaire est un roulement permanent d’endettements – remboursements de crédits bancaires (monnaie dettes).

Les déficits publics compensent l’absence de crédits bancaires (monnaie dettes) :

  • aux services (publics, privés) (santé, éducation, culture, écologie, etc.).
  • à la vie quotidienne (logement, énergie, agriculture, etc.).

La monnaie dettes est un danger pour notre pouvoir de vivre

Tous les biens, services, produits, etc. sont composés à 100% de ressources naturelles (O2, eau, océans, biodiversité, climat, terres agricoles ou constructibles, minéraux, minerais, métaux, etc.).

  • Continuer à produire et surproduire des biens matériels aux motifs de créer de l’argent (monnaie dettes) et d’occuper sa vie (travail, emploi) est un contre sens toxique.

Le réchauffement climatique, la perte de biodiversité, les pollutions, l’épidémie covid 19, la raréfaction des matières premières, etc. sont les conséquences majeures graves de la monnaie dettes.

L’insécurité économique est réelle pour toutes et tous (français, immigrés, délinquants, terroristes, etc.).

  • m², litres, kg, m3, etc. de ressources naturelles + cycles de renouvellement / 7-8 milliards de personnes + descendance ?
  • Le système comptable monétaire compte faux.

Vous et votre entourage, avez-vous compris que la monnaie dettes (argent, finance) est asservissement volontaire qui nuit à nos valeurs vitales ?

La monnaie est une facilité sans lendemain ?

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Monnaie Dettes (argent, finance)

« Taxer les riches », une solution de confiance ?

« Les riches sont-ils le problème » ? (dixit les riches)

A l’occasion du Forum Mondial de l’Economie de Davos (World Economic Forum’s Davos) 2022, quelques millionnaires et milliardaires « patriotes » et ou « pour l’humanité » publient une lettre ouverte :

Dans cette lettre ouverte, ils interpellent leurs confrères et consœurs ainsi que les pays :

  • « Dans les taxes nous avons confiance ».

Un système de taxation juste renforce-t-il la démocratie ?

Certaines des « élites qui sont les architectes de ce système » et qui « délibérément l’ont conçu pour les rendre plus riche » appellent à une « démocratie ouverte ».

La fiscalité ne crée pas l’argent (monnaie dettes) :

  • Quel que soit l’impôt, la taxe, la charge sociale, etc.

La création monétaire est la cause de la raréfaction des riches.

Par convention juridique, la monnaie dettes (crédits bancaires) est :

  • Rémunérations des uns par les dettes des autres (privées, publiques).
  • Accumulations à force d’intérêts financiers et autres effets de leviers (hiérarchies, comptabilités des entreprises, etc.).

Avant d’être eux-mêmes pauvres, les riches vont-ils dé-battre la monnaie dettes sans nous ?

  • Les comptes comptables excluent aussi la raréfaction des ressources naturelles locales et mondiales (O2, eau, océans, climat, biodiversité, terres agricoles ou constructibles, métaux, minerais, etc.).

La fiscalité est un abus de confiance en la monnaie dettes ?

Les millionnaires et les milliardaires sont des « voyageurs de l’espace qui font fortune sur une pandémie ».
De plus, eux-mêmes considèrent leur performance comme rien de plus qu’un « spectacle ».
Un « spectacle » auquel quasiment plus personne n’accepte de participer ?

  • Même plus les salariés des entreprises qui subissent ?

En tout cas, certains riches connaissent les précédents historiques.

  • Comme nous, craignent-ils l’inflation de la raréfaction des matières premières vitales ?
  • Ou bien, de perdre leur capital (« caput », tête) ?

Vous et votre entourage, placez-vous votre confiance en les riches, la fiscalité, la monnaie dettes ou bien les ressources naturelles ?

« Taxes ou coups de fourches » ? (dixit les riches)

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Sécurité Personnes + Ressources Naturelles

Nos besoins en métaux nickel, cobalt, lithium et terres rares sont-ils critiques ou capitaux ?

Les mines de nickel, cobalt, lithium et terres rares sont sous propriété étrangère

« Le Gouvernement dévoile sa stratégie pour sécuriser l’approvisionnement en métaux critiques » (11/01/22)

Manifestement, le patrimoine naturel de la France est pauvre en gisements de nickel, cobalt, lithium et terres rares.

Le « concept de mine responsable » remet en question :

  • La propriété des mines de nickel, cobalt, lithium et terres rares.
  • La teneur des contrats de concession de mine.
  • La croissance de l’économie de la Nature.

La stratégie de l’entreprise Tesla est-elle financière ou économique ?

Tesla rafle des tonnes de nickel à coup de dollars en Nouvelle Calédonie.

Les batteries (nickel, cobalt, lithium) et aimants permanents (terres rares) sont-ils des besoins vitaux pour certains d’entre nous ?

L’économie réelle est limitée par :

  • Les stocks de ressources naturelles.
  • Les cycles de renouvellement naturels des matières premières (moins d’un an à plusieurs milliers à milliards d’années).
  • Le nombre de personnes (population) pour lesquelles les métaux nickel, cobalt, lithium et terres rares sont capitaux.

La décarbonation sans batterie ni aimant permanent

Que va-t-il se passer lorsque les philippins, russes, indonésiens, congolais, chinois, argentins, boliviens, indiens, chiliens, etc. vont comprendre qu’échanger des tonnes, kg ou grammes de métaux contre des euros, dollars, yen, etc. est suicidaire ?

Nos modes de penser et comportements sont asservis par le fonctionnement juridique de la monnaie dettes (euro, dollar, franc suisse, etc.).

  • L’innovation et la production de batteries et d’aimants permanents sont-ils seulement des prétextes à la création monétaire ?

Les filières industrielles stratégiques sont de notre responsabilité individuelle

Le gouvernement lance un appel à projets national « ciblé sur les métaux critiques à destination des filières industrielles stratégiques ».

  • Le choix des filières industrielles stratégiques est-il capital et démocratique ?

Si les métaux nickel, cobalt, lithium et terres rares sont vitaux, le choix des usages de ces métaux doit être démocratique et non financier.

  • Continuer à exclure notre responsabilité individuelle nous rend impuissants face aux catastrophes humaines et naturelles.

La monnaie dettes (argent, finance) est unité de compte sans rapport avec l’équation vitale suivante :

  • Nickel, cobalt, lithium et terres rares / population mondiale.

Vous et votre entourage, que pensez-vous de la constitution d’un fonds d’investissement dans les métaux stratégiques ❓

La croissance financière est visiblement critique

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Monnaie Dettes (argent, finance)

Les smart contracts (blockchain) sont-ils des conventions sociales monétaires imaginaires ou économiques ?

La blockchain (smart contracts) est-elle l’avenir de la monnaie ?

« Quelques conséquences inattendues de l’informatisation de la monnaie » :

Les algorithmes informatiques sont des conventions sociales.

  • Il s’agit de règles de fonctionnement décidées par des personnes.

Qu’est-ce qu’un contrat intelligent (ou smart contract) ?

Par convention sociale juridique, la monnaie dettes (euro, dollar, livre sterling, etc.) finance les productions et surproductions de biens matériels.

Bien que numérique(s), les crédits bancaires (monnaie dettes) ne sont pas accordés pour rémunérer les « travails » de/d’ :

  • fabrication de produits de première nécessité,
  • la vie quotidienne,
  • services,
  • relations humaines et sociales,
  • protection des ressources naturelles,
  • participation à la vie démocratique,
  • etc

La monnaie dettes est rare par ses règles juridiques de fonctionnement.

  • Les règles juridiques de fonctionnement de la monnaie dettes sont modifiables.

L’informatique rend-t-elle la monnaie abondante ?

La monnaie dettes (argent, finance) est numérique.
L’informatique fonctionne grâce à des ressources naturelles (pétrole, gaz, eau, terres rares, métaux, végétaux, etc.).
Tous les biens, services et produits, sans exception, sont constitués à 100% de ressources naturelles.

Les matières premières limitent la création monétaire numérique.

La blockchain (smart contracts) permet-elle de rémunérer tous les « travails » ?

Votre (notre) travail produit des biens, services, produits et relations humaines vitaux et non vitaux.
Les euros, dollars, bitcoins, etc. (numériques, pièces, billets) ne mesurent la valeur réelle ni du travail ni des ressources naturelles.
Plus nous sommes nombreux à produire et consommer des biens, services et produits, plus nous détruisons les matières premières locales et planétaires capitales.

Le travail se paye en Nature.

Qui dans votre entourage a compris que la monnaie dettes, avec ou sans blockchain, est un échec économique ?

L’idéologie monétaire est une réussite imaginaire

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Sécurité Personnes + Ressources Naturelles

2% des propriétaires forestiers possèdent 50 % de la surface des forêts françaises

Notre expropriation de la forêt met en danger nos vies

La forêt est capitale pour chaque être humain.

Le Fonds de dotation Forêts En Vie argumente :

  • https://www.foretsenvie.org/-Les-actions-
  • « La propriété privée constitue aujourd’hui l’outil de protection des forêts le plus efficace et pérenne qui soit ».
  • « les trois quarts de la forêt française sont des propriétés privées ».
  • « Banques, assurances, fonds de pension… représentent seulement 2% des propriétaires forestiers mais possèdent 50 % de la surface des forêts françaises ».
  • « En France, 90% des zones de captage (source de l’eau potable) sont situés en forêt ».
  • « 80 % de la forêt française a moins de 100 ans ».
  • « 80% des plantations réalisées en France actuellement sont faites en monoculture ».
  • « la forêt est devenue le « placement vert » par excellence… 3ème placement après l’immobilier et les marchés financiers ».

Quelle est la surface forestière capitale par personne ?

La forêt a de multiples utilités vitales (biodiversité, climat, eau, sols, etc.).

  • Aucun être humain, seul-e, ne peut maîtriser l’ensemble des processus biologiques naturels vitaux.
  • L’augmentation de la population et ses modes de vie réduisent la surface forestière vitale par habitant.

La création monétaire cause la déforestation

Les règles juridiques de fonctionnement de la monnaie dettes (euros, dollars, franc suisse, etc.) ne sont pas biologiques (bio-logiques) :

  • Les (sur)productions de biens matériels déclenchent la création monétaire (crédits bancaires).
  • Le roulement permanent d’endettements – remboursements exponentiels (salaires mensuels) dépassent les durées naturelles des cycles de renouvellement des forêts (centaines d’années à plus).
  • Les euros (ou autres monnaies) ne peuvent ni compter ni créer des hectares de forêts par personne.
  • L’inflation des prix en euros, dollars, renminbi, etc. est naturelle (superficie forestière / augmentation de la population).

Qui dans votre entourage a compris que la propriété individuelle financière ruine notre capital forestier vital commun ?

La forêt n’est pas un investissement financier vert

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Monnaie Dettes (argent, finance)

La fiscalité de l’héritage peut-elle garantir un capital ?

Penser « héritage capital » ou « héritage financier » ?

« Repenser l’héritage » (12/21) :

  • Les notes du conseil d’analyse économique n° 69.
  • https://www.cae-eco.fr/repenser-lheritage
  • « Au sein d’une cohorte, 50 % des individus auront hérité de moins de 70 000 euros de patrimoine tout au long de leur vie, et parmi ceux-là, une large fraction n’aura hérité d’aucun patrimoine ».
  • « Les économistes fidèles au deuxième théorème de l’économie du bien-être, ont toujours tendance à recommander de redistribuer les « dotations initiales » ».
  • « L’inégalité extrême des patrimoines hérités par le simple hasard de la naissance crée des problèmes d’équité mais aussi d’efficacité que les autres politiques d’égalité de chances ne peuvent régler ».

La plupart des ou certains parents veulent transmettre un patrimoine à leurs enfants.
La plupart des parents ne transmettent aucun patrimoine ou un patrimoine d’un montant inférieur aux barèmes de succession fiscaux actuels (100.000€ ou plus d’abattements selon les cas).

Un patrimoine est-il une garantie de bien-être et de vie ?

Pourquoi souhaitez-vous constituer un patrimoine ?

  • Pour investir, consommer, épargner, créer des emplois, sauver des entreprises, sauver vos enfants, sauver le climat, etc. ?

Fondamentalement, nous et notre descendance avons un besoin vital de ressources naturelles.

  • Les stocks de pétroles, gaz, minerais métalliques et non métalliques, etc. s’épuisent.
  • Les superficies de la France et de la planète sont constantes.

Constituer un patrimoine individuel est-il la façon la plus économique et sécurisée de gérer les bioressources locales ou planétaires ?

  • Comment garantir à chaque enfant, avant sa naissance, une dotation initiale en ressources naturelles suffisantes pour vivre ?

Le hasard de la naissance mérite-t-il un capital à vie ?

Taxer le travail et ou le capital financier ruine les stocks de ressources naturelles locales et planétaires.

  • Les ressources fiscales sont de la monnaie dettes c’est-à-dire des écritures comptables informatiques bancaires (crédits bancaires pour des biens matériels).

La monnaie dettes est garantie par l’Etat ou les Etats.

  • La monnaie est un service public.
  • La monnaie devrait être un droit commun.
  • La monnaie ne peut être un droit d’exception réservé à quelques personnes nées par hasard.

Chaque être humain doit avoir le pouvoir de participer à la gestion des ressources naturelles vitales.

Qui dans votre entourage a compris que les ressources naturelles sont le seul héritage capital totalement défiscalisé ?

Une dotation initiale en ressources naturelles avant la naissance ?

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Monnaie Dettes (argent, finance)

En 2022, pensons « pouvoir de vivre » !

Vous cherchez une bonne résolution à partir de 2022 ?

📌 Monnaie Dettes vous propose de changer votre mode de penser.

Le « pouvoir d’achat » de la monnaie dettes (euro, dollar, renminbi, etc.) est une illusion de notre imaginaire humain et collectif.

Sans 🎯 transition monétaire :

  • Les catastrophes naturelles vont continuer à s’amplifier et se démultiplier (raréfaction des ressources naturelles, pollutions, changement climatique, virus, fonte des glaciers polaires, etc.).
  • Agriculture, santé, éducation, police, personnes âgées, culture, écologie, retraite, relations sociales, etc. autant de « travails« , d’activités, de périodes de vie qui continueront à ne pas être financés par la monnaie dettes.

Votre (notre) « pouvoir de vivre » est notre équation vitale suivante :

  • 🌏 Ressources naturelles + cycles de renouvellement / 🌞 7-8 milliards de personnes + descendance.
  • Ni la monnaie dettes (argent, finance) ni votre (notre) travail ne peuvent créer des matières premières à partir de rien.

Monnaie Dettes vous souhaite une excellente santé pour 2022 ! 🍀🍀🍀

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Sécurité Personnes + Ressources Naturelles

Les intérêts financiers ne sont pas une assurance vie

L’assurance vie est-elle une épargne qui accumule ou laisse vivre ?

« Les offres responsables s’étoffent dans l’assurance vie » (Le Parisien, 04/10/21) :

A chaque instant, notre travail fabrique des biens, services et produits constitués à 100% de matières premières (ou ressources) naturelles.

  • Tous les investissements actuels, sans exception, sont déjà verts.

Les unités de compte monétaires de l’assurance vie

Ni les entreprises ni les Etats ne créent l’argent (monnaie dettes).

L’épargne est de la monnaie dettes (euro, dollar, yen, etc.).

Les épargnants (salaires, épargnes, assurances vie et autres produits financiers) sont financés par ponction des :

  • chiffres d’affaires réalisés par les entreprises privées,
  • recettes perçues par l’Etat, les collectivités territoriales et autres organisations publiques.

L’argent est créé lorsque les banques dites commerciales accordent des crédits bancaires pour financer des productions de biens matériels.

  • Les services, produits courants, travail familial ou social, logements locatifs, etc. ne sont pas financés par la monnaie dettes.

L’épargne des uns est dettes des autres dans un roulement permanent d’endettements exponentiels à force de remboursements de crédits bancaires, frais bancaires et intérêts financiers.

  • Par construction (règles juridiques), la monnaie dettes annule les personnes.

Les fonds euro se payent en Nature verte non remboursable

La monnaie dettes n’est pas une unité de compte.

  • Epargne, capital, intérêts, assurance vie, fiscalité avantageuse, frais et rémunérations des banquiers et assureurs, actions, obligations, etc. sont des écritures comptables informatiques (monnaie dettes) qui ne comptent pas.
  • Les euros, dollars, renminbi, yen, livre sterling, franc suisse, etc. ne peuvent pas mesurer ni répartir ni préserver les m², litres, kg, m3, etc. de bioressources (air, eau, pétrole, uranium, hydrogène, métaux rares, biodiversité, océans, climat, terres agricoles, etc.).

Accumuler et rémunérer l’épargne financière oblige à continuer à produire toujours plus de biens matériels pour obtenir des crédits bancaires (argent, finance).

  • Les épargnants ne sont pas écoresponsables.
  • Les épargnants sont responsables des changement climatique, perte de biodiversité ainsi que des autres destructions et pollutions des ressources naturelles.
  • Les dettes financières sont sans intérêt vital.

Le rendement financier est une garantie à risque élevé de catastrophes humaines et naturelles

Les mutuelles, assurances, banques, la protection sociale, etc. fonctionnent sur les mêmes règles financières dénommées différemment.

  • Les mots sont différents.
  • Les conséquences desdites assurances vie sont les mêmes :
    • Destruction de la planète (ressources naturelles).
    • Annulation des personnes.

Continuer à spéculer (hypothèses de valeur) et compter en euros, dollars, yen, etc. ne nous permet pas d’assurer la vie de chaque personne en ressources naturelles vitales.

  • Investir davantage accélère et amplifie les consommations et destructions de ressources naturelles.

Qui dans votre entourage a compris que l’assurance vie annule les ressources naturelles capitales et, en conséquence, notre succession ?

L’assurance vie annule notre succession

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Vivre Ensemble Paix

La culture populaire du « cool addict » n’est pas sans conséquence

L’addiction est une maladie

Nos représentations sociales nous font-elles perdre le contrôle de nos comportements ?

« L’addiction est une perte de contrôle vis-à-vis d’un comportement ou d’une substance malgré ses conséquences négatives ».

L’addiction est cause de dépendance par modifications biologiques durables du fonctionnement du cerveau.

Plus le comportement ou la consommation est précoce plus le risque d’addiction augmente :

Addictions à des substances ou sans substance

Il existe différentes formes d’addictions qui sont de plus en plus puissantes (tabac, alcool, drogues, workaholisme, techno-dépendance, jeu de hasard, achats compulsifs, jeu d’argent, etc.).

La ou le « cool addict » n’est pas libre :

  • L’addiction est perte de contrôle.
  • A l’arrêt brusque de la consommation ou du comportement, la souffrance endurée lors du sevrage mesure la dépendance.

Le marketing de l’addiction relève-t-il de l’intelligence ou de la violence ?

Les addictions sont omniprésentes dans les séries populaires.

Rechercher du plaisir sans voir les conséquences destructrices de nos consommations et ou comportements n’est pas réjouissant.

Consommer du tabac ne libère pas, peut rend malade (1 fumeur / 2) jusqu’à en mourir.

Les divertissements sont-ils des dépendances à des addictions destructrices ?

Notre penchant pour les sources immédiates de plaisirs n’est pas sans conséquence.

  • Que cachent vos divertissements préférés ?

Nos représentations sociales nous soumettent à un brouillage des repères :

  • Usages festifs ou occasionnels, mauvaises habitudes, hyper-usages, addictions et vrais dépendances, la somme des individus « cool addicts » démultiplie et amplifie les conséquences négatives.
  • Qu’apporte de nouveau la récréation (re-création) ?
  • « Les enfants exposés à des films où on voit du tabac ont 2 fois plus de risque de fumer à l’âge adulte ».
  • « 90% des blockbusters américains où on voit de l’alcool ».

La ou le « cool addict » est une image artificielle :

  • Enfants comme adultes risquent de se divertir des substances et comportements vitaux jusqu’à nuire à leurs santé et vie.
  • L’addiction n’est pas un drame spectaculaire, ses conséquences réelles sont malsaines.

Des paradis artificiels à l’enfer sur Terre !

Nos comportements de prédation sont des addictions individuelles à quoi ?

  • Face aux maltraitances et violences humaines (réduction des coûts (rémunérations), travail domestique, sous-traitants, surcharge de travail, temps partiel, non CDI, indépendants, bénévolat, auto-entrepreneurs, ubérisation, travail sans aucun sens à toxique, travail déshumanisé, exclusion de la vie démocratique, etc.).
  • Face aux catastrophes naturelles en cours (raréfaction des ressources naturelles, pollutions, changement climatique, perte de biodiversité, acidification des océans, artificialisation des sols, etc.).

Comprendre ensemble nos comportements addictifs pour vivre ensemble est primordial.

  • Les volontés individuelles ne suffisent pas.
  • Nos addictions remettent en questions notre santé mentale et notre adaptation sociale.
  • Comment être bien ensemble dans les limites terrestres planétaires ?

Qui dans votre entourage a compris ses addictions et leurs conséquences (maltraitances et violences humaines, catastrophes naturelles) ?

L’addiction rend aveugle aux catastrophes sanitaires

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Monnaie Dettes (argent, finance)

L’euro numérique ou scriptural existe par Nature !

Notre pouvoir d’achat virtuel protège-t-il notre pouvoir de vivre ?

Un compte bancaire directement auprès de la BCE protégera-t-il notre existence ?

« L’Euro, une monnaie en pleine santé qui fête ses 20 ans » (Les Echos, 06/12/21) :

Un prototype en 2023 pour un lancement en 2027 d’un euro numérique ?

Depuis bien avant le 1 janvier 2002 et le lancement de l’euro ou monnaie unique de l’Union Européenne, les monnaies souveraines sont numériques.
La monnaie dettes (euro, dollar, renminbi, yen, livre sterling, franc suisse, etc.) existe sous forme d’écritures comptables ou scripturales enregistrées sous des systèmes informatiques :

  • La monnaie ou euro de banque centrale est numérique (transactions ou échanges monétaires entre les banques commerciales).
  • La monnaie ou euro de banques commerciales est numérique (transactions ou échanges entre particuliers et ou entreprises).
  • Les pièces et billets (monnaie ou euro fiduciaire) sont une représentation temporaire des données comptables informatiques.

Les cryptomonnaies privées sont-elles une menace pour la souveraineté monétaire ?

Comme Facebook et les autres mineurs de cryptomonnaies, n’avez-vous pas compris notre essence ?

  • Sans énergie (pétrole, gaz, nucléaire, etc) ni métaux rares, nous n’aurons plus d’euros ni d’autres monnaies numériques.

Les monnaie dettes, libre, numérique, scripturale, crypto-monnaies, etc. ne partagent pas et ne créent pas les ressources naturelles qui nous sont vitales.

Fondamentalement, nous échangeons et vivons de matières premières.

  • Tous les biens, services et produits que notre travail fabrique sont 100% biosourcés.

La coordination budgétaire entre pays européens sans ressources naturelles ?

La Covid 19 a révélé la monnaie dettes avec son fonctionnement par endettements.

Les programmes de rachat de dettes massifs par la BCE sont des jeux d’écritures comptables numériques.

  • Les crédits bancaires, à l’origine de la création monétaire (avant les rachats par la BCE) sont aussi des écritures scripturales informatiques.

La gouvernance de la zone euro est en déficit de ressources naturelles.

  • Quels pays européens ont sur leurs territoires des matières premières que leurs populations acceptent d’échanger, contre des euros numériques, avec les autres populations européennes et hors Union Européenne ?

Qui dans votre entourage a compris que l’euro numérique est une sécurité financière sans raison d’être ?

La sécurité économique n’est pas numérique

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Politique Démocratie Décision

La liberté d’entreprendre n’est pas pillage ni en France ni à l’exportation (Conseil Constitutionnel)

La valeur constitutionnelle de la protection de la santé et de l’environnement

La valeur constitutionnelle de la protection de la santé et de l’environnement limite la liberté d’entreprendre.

Décision n° 2019-823 du 31 janvier 2020 du Conseil Constitutionnel :

  • « Il en découle que la protection de l’environnement, patrimoine commun des êtres humains, constitue un objectif de valeur constitutionnelle ».
  • « Il en découle un objectif de valeur constitutionnelle de protection de la santé ».
  • https://www.conseil-constitutionnel.fr/decision/2020/2019823QPC.htm
    • Question Prioritaire de Constitutionnalité (QPC) de l’Union des industries de la protection des plantes à propos de l’interdiction de la production, du stockage et de la circulation de certains produits phytopharmaceutiques.

Effectivement, tous les biens, services et produits que notre travail fabrique sont composés à 100% de matières premières (ou bioressources).

Sans vous, le Conseil Constitutionnel peut-il protéger de la prédation la valeur constitutionnelle ?

  • L’argent (monnaie dettes) n’est pas capital.

La liberté d’entreprendre encourage-t-elle les prédateurs au pillage ?

Le Conseil Constitutionnel éclaircit les droits fondamentaux humains et de l’environnement :

  • Décision n° 2019-823 du 31 janvier 2020 à propos de la Question Prioritaire de Constitutionnalité (QPC) mentionnée ci-dessus.
  • « Il appartient au législateur d’assurer la conciliation des objectifs précités avec l’exercice de la liberté d’entreprendre ».
  • « des substances actives non approuvées, en raison de tels effets,… font ainsi obstacle non seulement à la vente de tels produits en France mais aussi à leur exportation ».
  • « le législateur a porté à la liberté d’entreprendre une atteinte qui est bien en lien avec les objectifs de valeur constitutionnelle de protection de la santé et de l’environnement poursuivis ».
  • « le législateur a laissé aux entreprises qui y seront soumises un délai d’un peu plus de trois ans pour adapter en conséquence leur activité ».
  • « l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous ».

En tant que salariés ou fonctionnaires ou professionnels « indépendants », nous contribuons chacun-e, en réalité, au pillage des ressources naturelles, santé, vie et descendance.

Qui dans votre entourage a compris que chacun-e est responsable des conséquences de son travail quel que soit le cadre juridique de celui-ci (privé, public) ?

La constitution de tous les biens, services et produits que notre travail fabrique est-elle à 100% biosourcées ?

  • Oui
  • Constitution à 100% d’argent
  • Non
  • Autre(s) (en commentaire) ?

La liberté d’entreprendre n’a aucune valeur capitale

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Politique Démocratie Décision

Sur la Terre, quelles sont les limites à notre sobriété ?

La neutralité carbone en 2050 sans sobriété ?

L’ébriété grandissante des uns n’accélère-t-elle pas en l’amplifiant la sobriété de plus en plus d’entre nous jusqu’à la frugalité voire moins encore ?

L’ADEME propose 4 scénarios de transition(s) pour atteindre la neutralité carbone en 2050 :

Les récits cohérents réalisent-ils nos rêves d’achat ou bien notre pouvoir de vivre ?

La frugalité est à la mesure des ressources naturelles / 7-8 milliards de personnes

Le changement climatique n’est pas la seule catastrophe naturelle en cours.

Les ressources naturelles (air, océans, eau, forêts, climat, cycles biochimiques (azote, phosphore, etc.), biodiversité, terres agricoles fertiles, métaux, matériaux de construction, etc.) se raréfient en fonction :

  • du nombre d’habitants sur la planète Terre,
  • des volumes de consommations animales et humaines.

La frugalité est à la mesure des ressources naturelles territoriales

Sans ressources naturelles (eau, forêts, terres agricoles fertiles ou habitables, mines, carrières, etc.), des milliards d’êtres humains ont actuellement un mode de vie frugal adapté à leur environnement naturel.

Sans ressources naturelles (eau, forêts, terres agricoles fertiles ou habitables, mines, carrières, etc.), des milliards d’êtres humains sont actuellement en état d’ébriété achetant à coup de fausses unités de compte (euro, dollar, renminbi, yen, etc.) des matières premières dont sont privées les populations locales des territoires riches en ressources naturelles.

La coopération pour partager les ressources naturelles planétaires entre 7-8 milliards de personnes est-elle possible avec l’argent (monnaie) ?

La démocratie partagée est-elle possible au niveau territorial ou local ?

La frugalité est à la mesure des technologies vertes

100% des biens, services et produits fabriqués par notre travail sont naturels c’est-à-dire constitués à 100% de matières premières.

Produire toujours plus de biens, services et produits 100% biosourcés, sans ou avec des technologies vertes, accélère le réchauffement climatique et plus largement la destruction des ressources naturelles.

L’argent (monnaie) ne peut ni réparer ni reconstruire la Nature

Le droit à la propriété privée ne peut être concrétisé en l’absence de bioressources.

La monnaie (euro, dollar, renminbi, yen, etc) ne peut pas fabriquer de matières premières.
Les euros, dollars, renminbi, yen, bitcoin, monnaies complémentaires, monnaie libre, etc. ne permettent pas de compter juste (ressources naturelles / personne).
Avec ou sans ressources naturelles, la valeur de la monnaie digitale (euro, dollar, bitcoin, etc.) a un pouvoir d’achat nul.

Qui dans votre entourage a compris que sa dette de vie (ressources naturelles / personne) est à la mesure de la sobriété de ses entourage et descendance ?

Votre ébriété est-elle la sobriété des autres ?

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Sécurité Personnes + Ressources Naturelles

La capitale verte européenne 2022 en 11 défis à notre portée locale ?

La transition écologique et la résilience du territoire ?

Grenoble, qui a été choisie comme capitale verte européenne (European Green Capital) 2022, nous engage dans l’affaire de notre vie à savoir l’écologie :

Le climat n’est pas notre seul capital

L’urgence climatique cache de nombreux autres grands enjeux environnementaux vitaux.

Grenoble, capitale verte européenne 2022, nous propose 11 défis capitaux :

  • Air
  • Alimentation et agriculture
  • Climat
  • Déchets
  • Eau
  • Energie
  • Habiter la ville demain
  • Inégalités
  • Nature et biodiversité
  • Produire et consommer autrement
  • Santé

Je calcule mon empreinte carbone avant de consommer ?

Comme notre alimentation, tous les autres produits, biens et services, sans aucune exception, sont naturels.

  • Les produits toxiques (additifs, conservateurs, COV, perturbateurs endocriniens) sont aussi biosourcés.
  • Avant de consommer du bois et autres énergies limitées en quantité par Nature, pour quelles raisons est-il vital de transporter et se déplacer ?
  • La superficie de la Terre ne suffit déjà pas à supporter et fournir toutes les ressources naturelles (ou matières premières) nécessaires à la population mondiale + biodiversité + arbres + herbes folles + bois de chauffage + matériaux de construction biosourcés + etc.

La participation citoyenne écologique ?

La consommation d’énergie (électricité, gaz, essence, solaire, éolienne, etc.) doit-elle être bridée pour les seules personnes qui ne peuvent pas payer leurs factures d’énergie et ou les prix des carburants ?

Les normes environnementales ISO 14000, PEFC (Pan European Forest Certification), FSC (Forest Stewardship Council), etc. organisent-elles de façon démocratique et juste la gestion des ressources naturelles ?

Qui dans votre entourage a compris que notre pouvoir d’achat est nul et notre illusion d’un monde sans fin enfantine ?

L’innovation écologique encourage la prédation ?

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Monnaie Dettes (argent, finance)

Comment financer la santé, l’éducation, l’agriculture, la retraite, la vie démocratique, etc. ?

Par un revenu de base inconditionnel ?

L’initiative citoyenne européenne pour un revenu de base inconditionnel 2020-2022 met en questions la création monétaire :

La création monétaire n’est pas logique

Les règles juridiques actuelles de fonctionnement de la monnaie (euro, dollar, yen, etc.) épuisent nos richesses capitales que sont les ressources naturelles + personnes et, en conséquence, desservent nos finalités à savoir nos santé, vie et enfants.

La création de l’argent (monnaie dettes) est conditionnée à des productions de biens matériels.
Sans production de biens matériels, pas de financements bancaires (monnaie dettes).
Sans roulement permanent d’endettements – remboursements (publics, privées), pas d’euros (monnaie dettes) en circulation.
Celles et ceux qui sont au plus près de la source de la création de la monnaie dettes (crédits bancaires) ont un pouvoir financier légal nuisible.
Les règles juridiques actuelles de fonctionnement de la monnaie dettes ne financent pas :

  • L’hygiène
  • La santé
  • L’éducation
  • La retraite
  • La culture
  • Les relations humaines et sociales
  • La gestion vitales des ressources naturelles
  • La vie quotidienne
  • La participation à la vie démocratique (ou démocratie)
  • etc.

Notre (votre) travail produit des biens et services vitaux et non vitaux qui sont tous, sans exception, 100% biosourcés (eau, océans, air, pétrole, uranium, métaux, minerais, climat, biodiversité, terres agricoles, terrains constructibles, etc.).
Notre (votre) travail épuise les ressources naturelles (bioressources) et ne crée pas d’argent (monnaie).

Comment financer notre pouvoir de vivre ?

Comment financer les services (publics, privés), la santé, l’éducation, la retraite, l’aide à la personne, l’entretien de la Nature, l’agriculture, la culture, la participation des citoyennes et citoyens à la démocratie, une vie humaine écologique, etc. ?

Les règles juridiques sont modifiables par le législateur qui est l’Etat c’est-à-dire nous les citoyennes et citoyens.

Qui dans votre entourage a compris que la création de la monnaie est règles juridiques à modifier au profit de chaque citoyenne ou citoyen ?

Pour une réforme monétaire vitale ?

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Politique Démocratie Décision

Usus, fructus et abusus (droit de propriété, code civil) !

Le droit de propriété peut-il protéger 68 millions de français + descendance ?

Voici la proposition de loi nº 4590 créant un statut juridique des biens communs (Assemblée Nationale, 19/10/21) :

  • https://www.assemblee-nationale.fr/dyn/15/textes/l15b4590_proposition-loi
  • « Le statut de bien commun peut être attribué à des biens matériels ou immatériels, quel que soit leur régime de propriété, au regard de leur destination commune, de l’usage collectif qui en est ou pourrait en être fait, de leur caractère de ressource nécessaire à toutes et tous, des droits fondamentaux qui peuvent s’y rattacher, de l’histoire collective qui a permis leur constitution ou encore, de leur caractère de rareté et de leur caractère patrimonial remarquable eu égard aux menaces qui pourraient les mettre en danger. »

Le droit de propriété a des limites existentielles ?

Quelques règles de droit existantes ont inspiré cette proposition de loi :

  • « Tout bien, toute entreprise, dont l’exploitation a ou acquiert les caractères d’un service public national ou d’un monopole de fait, doit devenir la propriété de la collectivité. » (Préambule de la Constitution de 1946).
  • « Il est des choses qui n’appartiennent à personne et dont l’usage est commun à tous. Des lois de police règlent la manière d’en jouir » (code civil, article 714).
  • Un bien peut bénéficier du statut de « monument historique » (sans le consentement de son propriétaire), en vertu « d’un ensemble de critères historiques, artistiques, scientifiques, techniques. Les notions de rareté, d’exemplarité, d’authenticité et d’intégrité des biens sont notamment prises en compte » (loi du 31 décembre 1913 relative aux monuments historiques).
  • La décision du Conseil Constitutionnel, du 31 janvier 2021, portant sur l’interdiction d’exportation faite aux producteurs de pesticides, reconnaît expressément que « la protection de l’environnement, patrimoine commun des êtres humains, constitue un objectif de valeur constitutionnelle.

La France, la planète Terre et la galaxie (ressources naturelles capitales) ne varient pas en fonction de la population qui augmente et de ses modes de vie.

Qui dans votre entourage a compris que le droit de propriété exclut de plus en plus de nouveaux nés ?

Le droit de propriété garantie, à vie, le pouvoir de vivre des :

  • Propriétaires premiers nés ?
  • Descendants chanceux ?
  • Va-t-en-guerre ?
  • Autre(s) (en commentaire) ?

Le droit de propriété met en danger votre pouvoir de vivre

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Monnaie Dettes (argent, finance)

La monnaie est une construction intellectuelle sociale

La monnaie en résumé est règles juridiques modifiables

La monnaie (ou système monétaire international ou européen ou local ou digital ou autre) est une construction intellectuelle sociale.

  • Il s’agit d’une idéologie qui ne relève d’aucune science ni exacte ni naturelle.

Qu’est-ce que l’argent ou la finance ?
La monnaie n’a pas de valeur en elle-même.
Quels sont les différents types de monnaie ?
Qu’est-ce que les crypto-monnaies ?
Etc.

Voici les réponses à toutes ces questions sur la monnaie en synthèse :

Qu’est-ce qui donne de la valeur à une monnaie ?

Les règles juridiques de fonctionnement d’un système monétaire sont-elles la preuve de la valeur d’une monnaie ?

  • Il s’agit de règles imaginées par nous (êtres humains) et modifiables à volonté.
    • De nos jours, ces règles juridiques monétaires sont des algorithmes informatiques (systèmes informatiques bancaires ou de paiement).

Les devises ou monnaies nationales ou souveraines des pays sont des monnaies dettes légales (euro, dollar, yen, livre sterling, franc suisse, etc.).
Les monnaies nationales sont garanties par les règles juridiques publiques votées par les Etats (ou Nations).

Comme toutes règles juridiques, celles assurant le fonctionnement de la monnaie dettes sont modifiables (création, distribution, circulation, etc., destruction) si les résultats ne sont pas satisfaisants.

Qui dans votre entourage a compris que les banques ne prêtent rien puisque l’euro (argent, finance) est écritures comptables informatiques selon des règles juridiques ?

La monnaie est contre Nature (êtres humains + ressources naturelles)

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Sécurité Personnes + Ressources Naturelles

Sécurité financière ou insécurité économique ?

La croissance infinie de la sécurité financière ?

La décroissance des ressources naturelles est la démesure de la croissance financière.

« L’utilisation des ressources naturelles » (21/07/20) :

Manifestement, le Ministère de la Transition Ecologique est informé.

  • Les élues et élus ressemblent-elles et ils à leurs concitoyennes et concitoyens (votant ou pas) ?

L’insécurité économique est réelle

La sécurité économique est fonction de notre conscience des vraies richesses ou valeurs capitales.

Tous les biens, services et produits vitaux et non vitaux, sans exception, sont à 100% biosourcés.

  • Pour quelles raisons, les citoyennes et citoyens continuent-elles et ils à (exiger de) travailler eux-mêmes à nuire à leur propre sécurité économique ?

Les prix (euros, dollars, yen, etc.) sont incapables de mesurer :

  • les raréfactions,
  • les pollutions,
  • les perturbations,
  • les destructions des matières premières (ou ressources) naturelles.

Les euros, dollars, renminbis, yens, livres sterlings, etc. sont sans rapport avec les unités de compte telles que les m², litres, m3, kg, etc.

  • La monnaie dettes est une réserve de valeur fantasmée.

L’inflation (euros, dollars, yen, etc.), comme les pénuries, est écologique (éco-logique).

  • La raréfaction des ressources naturelles vitales augmente l’insécurité économique des personnes.
  • Quelles que soient les quantités d’euros, dollars, yen, etc., la monnaie dettes est incapable de créer des bioressources vitales pour les êtres humains.

En réalité, la souveraineté sans matières premières locales est une croyance financière sans lendemain.

Qui dans votre entourage a compris que nos travail, productions et consommations se payent en Nature (ressources naturelles / personne) ?

La souveraineté industrielle n’est pas financière

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Sécurité Personnes + Ressources Naturelles

Tesla rafle des tonnes de nickel à coup de dollars en Nouvelle Calédonie

La fortune d’Elon Musk est-elle richesses ou pertes ?

42 000 tonnes de nickel coûtent-ils vraiment des millions de dollars ?

Les voitures (dont batteries) Tesla sont complètement biosourcées puisqu’elles sont composées de matières premières (ou ressources) naturelles à savoir aluminium, cuivre, graphite, nickel, pétrole, etc.

  • Sans ressources naturelles (ou éléments chimiques) pas de voitures Tesla ni d’équipements médicaux ni d’autres biens matériels vitaux et non vitaux.

Manifestement, les françaises et français (de Nouvelle Calédonie, métropole, etc) n’ont pas un besoin vital de nickel ?

Sans nickel plus d’énergie ni de création monétaire

L’argent (euro, dollar, yen, livre sterling, franc suisse, etc) est écritures comptables informatiques (ou monnaie dettes scripturale) juridiques modifiables et illimitées.
Lorsque l’Indonésie, les Philippines, la Russie, la France, l’Australie, etc auront épuisé leurs ressources naturelles en nickel, les euros, dollars, yens, etc. sauveront-ils les santé, vie et enfants de leurs populations ?

Sans nickel plus d’énergie ni de comptabilité monétaire (monnaies dettes, libres, complémentaires ou autres cryptomonnaies) virtuelle ou digitale.

Le nickel est hors de prix

Le dollar est contraire à l’économique réelle de tonnes de nickel / 7-8 milliards de personnes.
La monnaie dettes compte faux.
Le nickel est une matière première naturelle épuisable dont l’usage doit être décidé de façon démocratique et non au moyen de faux en écriture publique.

Qui dans votre entourage considère une voiture Tesla comme une tromperie préjudiciable et non comme une richesse vitale ?

Tesla ruine notre économie réelle

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Politique Démocratie Décision

L’Affaire du Siècle obtient la condamnation de l’Etat pour inaction climatique !

Inaction climatique de l’Etat ou des citoyens ?

Autant payer directement 68 millions de personnes à travailler et vivre de façon écologique (éco-logique) ?

2,3 millions de personnes (L’Affaire du Siècle) ouvre la voie juridiquepour nos (propres) descendants à l’encontre de leurs (propres) ascendants ?

En situation d’urgence climatique, l’accumulation des violences psychologiques et physiques subies décuple les instincts de survie (immigrations, conflits, etc.).

L’énergie humaine est renouvelable

L’énergie humaine (physique, intellectuelle, sociale, spirituelle, etc.) est la moins coûteuse en Nature ou énergies (pétrole, gaz, hydrogène, uranium (nucléaire), géothermie, etc.), terres agricoles, pollutions et nuisances (émissions de GES, changement climatique, perte de biodiversité, etc.).

La création monétaire (monnaie dettes) est règles juridiques ou conventions intellectuelles sociales modifiables.

  • La monnaie dettes (euro, dollar, yen, livre sterling, franc suisse, etc.) est sans logique ni scientifique ni naturelle.

Qui dans votre entourage continuer à croire que produire toujours plus de biens matériels sans travail humain est naturel ?

La transition monétaire est écologique (éco-logique)

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Monnaie Dettes (argent, finance)

Jackpot historique au tirage de l’EuroMillions avec un gain de 220 millions d’euros

Le loto est-ce vraiment du hasard ?

Nous sommes des millions à perdre à l’EuroMillions ou au Loto et nous continuons à jouer !?

Les résultats des différentes loteries nationales (super cagnotte, EuroMillions, Loto, etc.) ne sont-ils pas révélateurs de nos pertes de contrôle individuelles ou addictions à l’argent (jeux de hasard) malsaines ?
EuroMillions, Loto, super-cagnotte, argent, finance, euro, épargne, etc. doivent leur existence à la création monétaire (monnaie dettes).

  • La monnaie dettes (euro, dollar, yen, etc.) est un roulement permanent d’endettementsremboursements exponentiels.
  • Les supers gains des supers gagnantes et gagnants (Euromillions, Loto, super cagnotte, argent, finance, épargne, etc.) sont les dépenses (monnaie dettes) des autres.

Comment gagner de l’argent en jouant au loto à coup sûr ?

La création monétaire (monnaie dettes) a une logique de fonctionnement à 2 conséquences majeures graves :

  • La destruction des ressources naturelles (surproductions et surconsommations de biens matériels biosourcés).
  • L’annulation des personnes (« travails » non rémunérés (éducation, santé, hygiène, social, préservation de la Nature, services (publics, privés), etc.), réduction des coûts (ou rémunérations)).

EuroMillions, Loto, super-cagnotte, argent, finance, euro, épargne, etc. sont les démesures de la monnaie dettes.

  • Le pouvoir d’achat des unités de compte euros, dollars, yens, livres sterlings, francs suisses, etc. ne compte pas juste les m², kg, litres, m3, etc. de ressources naturelles vitales par personne.

Votre entourage rêve-t-il de gagner de l’argent en jouant pour augmenter son pouvoir d’achat ou son pouvoir de vivre ?

Les gagnantes et gagnants du loto sont ruinés et nous avec

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Monnaie Dettes (argent, finance)

Réduire ou augmenter les dépenses (privées, publiques) ou la monnaie dettes ?

Comment fonctionne la création de la monnaie dettes (argent, finance) ?

La monnaie dettes (euro, dollar, yen, livre sterling, franc suisse, etc.) est le sous-jacent, pourtant pas invisible, de nos échanges.
La monnaie dettes (argent, finance) certes fonctionne toutefois elle n’est pas neutre.
La monnaie dettes contraint nos comportements et dirige le monde.

Sans dépenses (publiques, privées) pas d’argent en circulation !

Les dettes financières (monnaie dettes) sont des conventions sociales remboursables et modifiables.

  • La monnaie dettes (argent, finance) est écritures comptables ou scripturales d’après des règles juridiques votées par les (nos) élus.
  • https://monnaiedettes.fr/

Qui dans votre entourage a compris que la monnaie dettes (euro, dollar, renminbi, yen, etc.) nous ruine ?

La finance précipite la fin du mois et du monde

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Catégories
Sécurité Personnes + Ressources Naturelles

Maison individuelle biosourcée avec vue sur l’océan à vendre ?

La hausse des prix de l’im