Catégories
Sécurité Personnes + Ressources Naturelles

2% des propriétaires forestiers possèdent 50 % de la surface des forêts françaises

Notre expropriation de la forêt met en danger nos vies

La forêt est capitale pour chaque être humain.

Le Fonds de dotation Forêts En Vie argumente :

  • https://www.foretsenvie.org/-Les-actions-
  • « La propriété privée constitue aujourd’hui l’outil de protection des forêts le plus efficace et pérenne qui soit ».
  • « les trois quarts de la forêt française sont des propriétés privées ».
  • « Banques, assurances, fonds de pension… représentent seulement 2% des propriétaires forestiers mais possèdent 50 % de la surface des forêts françaises ».
  • « En France, 90% des zones de captage (source de l’eau potable) sont situés en forêt ».
  • « 80 % de la forêt française a moins de 100 ans ».
  • « 80% des plantations réalisées en France actuellement sont faites en monoculture ».
  • « la forêt est devenue le « placement vert » par excellence… 3ème placement après l’immobilier et les marchés financiers ».

Quelle est la surface forestière capitale par personne ?

La forêt a de multiples utilités vitales (biodiversité, climat, eau, sols, etc.).

  • Aucun être humain, seul-e, ne peut maîtriser l’ensemble des processus biologiques naturels vitaux.
  • L’augmentation de la population et ses modes de vie réduisent la surface forestière vitale par habitant.

La création monétaire cause la déforestation

Les règles juridiques de fonctionnement de la monnaie dettes (euros, dollars, franc suisse, etc.) ne sont pas bio-logiques :

  • Les (sur)productions de biens matériels déclenchent la création monétaire (crédits bancaires).
  • Le roulement permanent d’endettements – remboursements exponentiels (salaires mensuels) dépassent les durées naturelles des cycles de renouvellement des forêts (centaines d’années à plus).
  • Les euros (ou autres monnaies) ne peuvent ni compter ni créer des hectares de forêts par personne.
  • L’inflation des prix en euros, dollars, renminbi, etc. est naturelle (superficie forestière / augmentation de la population).

Qui dans votre entourage a compris que la propriété individuelle financière ruine notre capital forestier vital commun ?

La forêt n’est pas un investissement financier vert

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Par Valérie Lafargue

Monnaie Dettes est un plaidoyer pour une mise en cause des règles juridiques (modifiables) de fonctionnement de la monnaie dettes (argent, finance) (euro, dollar, yen, etc.) responsables des atteintes aux droits fondamentaux vitaux des êtres humains 🌞 + ressources naturelles 🌏 (Nature).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.