Catégories
Monnaie Dettes (argent, finance)

La fiscalité de l’héritage peut-elle garantir un capital ?

Penser « héritage capital » ou « héritage financier » ?

« Repenser l’héritage » (12/21) :

  • Les notes du conseil d’analyse économique n° 69.
  • https://www.cae-eco.fr/repenser-lheritage
  • « Au sein d’une cohorte, 50 % des individus auront hérité de moins de 70 000 euros de patrimoine tout au long de leur vie, et parmi ceux-là, une large fraction n’aura hérité d’aucun patrimoine ».
  • « Les économistes fidèles au deuxième théorème de l’économie du bien-être, ont toujours tendance à recommander de redistribuer les « dotations initiales » ».
  • « L’inégalité extrême des patrimoines hérités par le simple hasard de la naissance crée des problèmes d’équité mais aussi d’efficacité que les autres politiques d’égalité de chances ne peuvent régler ».

La plupart des ou certains parents veulent transmettre un patrimoine à leurs enfants.
La plupart des parents ne transmettent aucun patrimoine ou un patrimoine d’un montant inférieur aux barèmes de succession fiscaux actuels (100.000€ ou plus d’abattements selon les cas).

Un patrimoine est-il une garantie de bien-être et de vie ?

Pourquoi souhaitez-vous constituer un patrimoine ?

  • Pour investir, consommer, épargner, créer des emplois, sauver des entreprises, sauver vos enfants, sauver le climat, etc. ?

Fondamentalement, nous et notre descendance avons un besoin vital de ressources naturelles.

  • Les stocks de pétroles, gaz, minerais métalliques et non métalliques, etc. s’épuisent.
  • Les superficies de la France et de la planète sont constantes.

Constituer un patrimoine individuel est-il la façon la plus économique et sécurisée de gérer les bioressources locales ou planétaires ?

  • Comment garantir à chaque enfant, avant sa naissance, une dotation initiale en ressources naturelles suffisantes pour vivre ?

Le hasard de la naissance mérite-t-il un capital à vie ?

Taxer le travail et ou le capital financier ruine les stocks de ressources naturelles locales et planétaires.

  • Les ressources fiscales sont de la monnaie dettes c’est-à-dire des écritures comptables informatiques bancaires (crédits bancaires pour des biens matériels).

La monnaie dettes est garantie par l’Etat ou les Etats.

  • La monnaie est un service public.
  • La monnaie devrait être un droit commun.
  • La monnaie ne peut être un droit d’exception réservé à quelques personnes nées par hasard.

Chaque être humain doit avoir le pouvoir de participer à la gestion des ressources naturelles vitales.

Qui dans votre entourage a compris que les ressources naturelles sont le seul héritage capital totalement défiscalisé ?

Une dotation initiale en ressources naturelles avant la naissance ?

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Par Valérie Lafargue

Monnaie Dettes est un plaidoyer pour une mise en cause des règles juridiques (modifiables) de fonctionnement de la monnaie dettes (argent, finance) (euro, dollar, yen, etc.) responsables des atteintes aux droits fondamentaux vitaux des êtres humains 🌞 + ressources naturelles 🌏 (Nature).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.