Catégories
Politique Démocratie Décision

Un audit de la monnaie dettes par la Cour des Comptes

Auditer les règles juridiques de fonctionnement de la monnaie dettes (euro) face à notre équation vitale des ressources naturelles vitales par personne.

Telle est la proposition faite par Monnaie Dettes via la Plateforme citoyenne de la Cour des Comptes :

Pourquoi ce sujet doit-il faire l’objet d’un rapport de la Cour des comptes ?

  • Le pouvoir d’achat se réduit d’année en année,
  • les enseignants, personnels de santé, agriculteurs, aides à la personnes, manuels, etc. bref les métiers vitaux sont de moins en moins rémunérés,
  • la crise immobilière s’accentue (spéculation, les salaires sont insuffisants pour se loger là où il y a des emplois, des enfants ne peuvent pas se loger là où ils sont nés, etc.),
  • la fiscalité s’accroît,
  • le changement climatique continue au péril de nos santé et vie,
  • l’eau, les terres fertiles, énergies fossiles, métaux, sables et autres minerais, m2 terrains constructibles, etc. se raréfient révélant aussi les conflits d’usages (vitaux, non vitaux),
  • les dettes (publiques, privés) perdurent voire augmentent !

La monnaie dettes (euro, dollar, yen, etc.) a-t-elle un fonctionnement bio-logique (ressources naturelles, santé, vie, descendance) ?

  • Seules les (sur)productions de biens matériels déclenchent la création de la monnaie (innovations, investissements, etc.).
  • Les services (publics, privés) et consommations courantes ne déclenchent pas la création de la monnaie (éducation, santé, agriculture, location logement, protection des ressources naturelles (Nature) vitales, aide aux personnes fragiles, participation à la vie démocratique, etc.).
  • Les banques dites commerciales créent la monnaie dettes lorsqu’elles accordent des crédits bancaires (les Etats, entreprises, collectivités territoriales, etc., notre travail ne créent pas de monnaie).
  • La monnaie dettes est un roulement permanent d’endettements – remboursements de crédits bancaires (les dettes des uns sont les rémunérations des autres).
  • Les taux d’intérêts, la fiscalité, les services, les consommations courantes, etc. augmentent les besoins en monnaie dettes (créée par les (sur)productions de biens matériels).
  • Les euro, dollar, yen, rouble, renminbi, etc. sont des hypothèses de valeur (ou spéculation).
  • La monnaie dettes est écritures comptables conventionnelles (modifiables, illimitées (sauf par la raréfaction des énergies, métaux, etc.)).
  • Les ressources naturelles vitales (air, eau, océans, climat, biodiversité, terres fertiles, énergies fossiles, métaux, minerais, m2 terrains constructibles, etc.) se comptent et mesurent en, litre, m3, kg, etc. par personne.

Vous et votre entourage, demandez à la Cour des Comptes d’évaluer l’adaptation de notre unité de compte (euro, dollar, yen, etc.) à notre économie réelle (ressources naturelles / personne) ?

La Cour des Comptes compte-t-elle ?

Monnaie Dettes publie des connaissances synthétiques pour que vous puissiez les partager et en débattre avec votre entourage.
Sans vous, nous ne serons ensemble jamais suffisamment nombreuses et nombreux pour mener les actions opérationnelles vitales urgentes.
Sans argent et en peu de temps, vous pouvez réussir à condition de convaincre votre entourage d’agir, lui aussi, et avec vous + les autres.
Communiquez, débattez, agissez avec votre entourage relationnel et restons en contact !

Par Valérie Lafargue

Monnaie Dettes est un plaidoyer pour une mise en cause des règles juridiques (modifiables) de fonctionnement de la monnaie dettes (argent, finance) (euro, dollar, yen, etc.) responsables des atteintes aux droits fondamentaux vitaux des êtres humains 🌞 + ressources naturelles 🌏 (Nature).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.